Un concours de « Miss Hitler » organisé sur un réseau social russe
Rechercher

Un concours de « Miss Hitler » organisé sur un réseau social russe

VKontakte a bloqué la page après que des centaines de personnes ont voté dans un concours visant à "montrer la beauté de la culture hitlérienne"

Une publicité pour le concours Miss Hitler 2018 sur le site de réseau social russe VK. (Capture d'écran via Hadashot news)
Une publicité pour le concours Miss Hitler 2018 sur le site de réseau social russe VK. (Capture d'écran via Hadashot news)

Une page figurant sur un réseau social populaire russe qui était consacrée à Adolf Hitler a été suspendue jeudi pour avoir accueilli un concours de beauté en ligne intitulé « Miss Hitler ».

Le concours, qui a été organisé par la page « Adolf Hitler » sur le site VKontakte (également connu sous le nom de VK), le plus important réseau social européen avec un demi-milliard d’utilisateurs – l’équivalent russe de Facebook – a réuni des concurrentes originaires d’Allemagne, d’Italie, de Russie et des Etats-Unis, a fait savoir la chaîne Hadashot.

Après que la chaîne israélienne a contacté VKontakte, l’entreprise a suspendu le concours et émis un communiqué condamnant les discours de haine.

Le site du concours a été remplacé par une page disant que « cette communauté a été bloquée en raison d’appels à la violence ».

Le réseau social russe VK a bloqué un cours « Miss Hitler » hébergé sur son site (Capture d’écran : VKontakte)

Le groupe encourageait les femmes à participer au concours en postant des selfies sur le thème des nazis avec une présentation individuelle expliquant pourquoi « elles adorent et vénèrent le troisième Reich d’Adolf Hitler ».

Des centaines d’usagers ont voté dans un sondage en ligne pour les concurrentes tandis que des milliers de personnes ont visité les pages du concours. Les participantes à cette compétition ont utilisé leur véritable identité et ont évoqué sans réserve aucune leurs valeurs néo-nazies et les organisations auxquelles elles appartenaient.

Ces femmes ont envoyé des photos d’elles en train de faire le salut nazi, assistant à des rassemblements néo-nazis ou prenant la poste aux côtés d’objets nazis.

L’une de ces pages dorénavant bloquées a souligné les objectifs du concours, qui comprenaient « la promotion de la culture hitlérienne, l’encouragement aux interactions au sein de la communauté hitlérienne, l’amélioration de l’image d’Adolf Hitler et la démonstration de la beauté de la culture hitlérienne », en plus de « protéger et de défendre les femmes ».

Une publicité pour le concours Miss Hitler 2018 sur le site de réseau social russe VK. (Capture d’écran via Hadashot news)

La compétition a été découverte par la firme israélienne Vocative qui analyse les contenus en ligne en 15 langues, a précisé Hadashot.

En 2014, Vocative avait repéré un concours similaire sur le même réseau social qui avait été également bloqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...