Un groupe saoudien : « Qui de sensé » peut nier la Shoah ?
Rechercher

Un groupe saoudien : « Qui de sensé » peut nier la Shoah ?

Le génocide nazi est l'une des pires atrocités humaines jamais survenues, écrit le chef de la Ligue du monde arabe du royaume à la directrice du musée du mémorial de la Shoah

Le docteur Mohammed Alissa, secrétaire-général de la Ligue du monde musulman basée en Arabie saoudite (Capture d'écran : YouTube)
Le docteur Mohammed Alissa, secrétaire-général de la Ligue du monde musulman basée en Arabie saoudite (Capture d'écran : YouTube)

La Ligue du monde musulman basée en Arabie saoudite a écrit cette semaine que la Shoah avait été « l’une des pires atrocités humaines jamais survenues » et a condamné les initiatives visant à nier les crimes commis par les nazis.

« Le véritable islam est contre ces crimes. Il les classe au plus haut degré des sanctions pénales et parmi les pires atrocités humaines jamais survenues », a écrit le docteur Mohammad Alissa, secrétaire-général de la Ligue du monde musulman, à Sara Bloomfield, directrice du musée du mémorial de l’Holocauste américain, lundi.

« On peut se demander qui de sensé accepterait, éprouverait de la sympathie ou même minimiserait l’étendue de ce crime brutal », a-t-il écrit.

La lettre à la directrice du musée, rédigée en amont de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, n’a pas mentionné spécifiquement l’assassinat des Juifs.

Mais Alissa a exprimé « notre grande sympathie avec les victimes de la Shoah, un incident qui a fait trembler l’humanité en son coeur, et créé un événement dont il est impossible de nier ou de minimiser les horreurs pour un esprit juste ou amoureux de la paix ».

La Ligue du monde arabe est une organisation non-gouvernementale de spécialistes sunnites, basée à La Mecque. Son principal donateur est le royaume d’Arabie saoudite, selon son site internet.

La négation de l’Holocauste est prévalente dans le monde arabe. Une enquête réalisée par l’ADL (Anti-Defamation League) en 2014 révélait que, parmi les personnes interrogées au Moyen-Orient ayant entendu parler de l’Holocauste (seulement 38 %), 8 % disaient avoir entendu parler des atrocités et « croire le récit historique ». Pour leur part, 63 % des sondés avaient dit avoir entendu parler de l’Holocauste et penser « que c’est un mythe ou que cela a été grandement exagéré », selon l’ADL.

Israël et l’Arabie saoudite n’entretiennent pas de relations officielles mais les responsables de l’Etat juif ont de plus en plus fait allusion à des liens clandestins avec le royaume sunnite, les deux pays partageant la crainte des initiatives iraniennes d’élargir l’influence de la République islamique dans la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...