Rechercher

Un hydrogel israélien « trompe » le système immunitaire pour qu’il répare les os

Les os ont déjà une capacité de guérison intrinsèque pour les petites fractures. Ce gel convainc le corps qu'il peut lui-même régénérer l'os sur des surfaces plus importantes

Illustration : Un médecin montrant une radiographie d'une fracture à un patient. (Crédit : DragonImages via iStock by Getty Images)
Illustration : Un médecin montrant une radiographie d'une fracture à un patient. (Crédit : DragonImages via iStock by Getty Images)

Des scientifiques israéliens affirment avoir trouvé un moyen d’augmenter la capacité des os à se guérir eux-mêmes, afin qu’ils puissent s’auto-réparer en cas de « défauts » importants et pas seulement de minuscules fractures.

Les os ont une capacité naturelle à s’auto-réparer en cas de petites fractures – chez l’homme, de cinq millimètres ou moins. Pour les incidents plus importants, les médecins ont recours à toute une série de solutions, souvent en greffant de l’os provenant d’autres parties du corps ou en utilisant des implants.

Mais des chercheurs de l’université de Tel Aviv affirment qu’ils peuvent amener les os à dépasser leur limite naturelle et à se développer sur de grandes « surfaces » pour se réparer. Un essai réussi sur des souris, rapporté dans une revue, a fait appel à un gel à base d’eau spécialement conçu.

Le gel indique à l’organisme, ou plus précisément au système immunitaire, que le « défaut » n’est pas si important et que l’os « peut le faire », a déclaré la professeure Lihi Adler-Abramovich, chercheuse principale, au Times of Israel.

« Cette recherche est très excitante car elle permet aux os de se régénérer d’une manière, et à une échelle, qui n’ont tout simplement jamais été possibles auparavant. »

Lihi Adler-Abramovich a expliqué que si les petits défauts osseux, tels que les fractures, guérissent automatiquement, lorsqu’il y a une perte osseuse importante – comme cela se produit parfois dans le cas de l’ablation d’une tumeur, d’un traumatisme physique, de l’extraction d’une dent, d’une maladie des gencives ou d’une inflammation autour des implants dentaires – l’os est incapable de se renouveler.

La professeure Lihi Adler-Abramovich de l’université de Tel Aviv, à gauche, et son équipe de recherche. (Crédit : Université de Tel Aviv)

Le nouveau gel à base d’eau imite la matrice naturelle de l’os, faisant croire au système immunitaire qu’il doit réparer l’os endommagé plutôt que de remplir un grand vide. Le système immunitaire considère que cela est gérable et envoie des signaux à l’os pour qu’il se développe sur tout l’espace où se trouve le gel.

Les souris traitées dans le cadre de l’étude ont bénéficié durablement des traitements, a déclaré Pr. Adler-Abramovich.

« Nous les avons suivies pendant deux mois avec différentes méthodes », a-t-elle précisé. « À notre grande joie, les défauts osseux ont été entièrement corrigés par régénération, les os retrouvant leur épaisseur initiale et générant de nouveaux vaisseaux sanguins. »

Elle espère poursuivre le développement du gel et réaliser d’autres essais – tant en orthopédie qu’en dentisterie.

« Lorsque nous perdons des dents en raison de dommages importants ou d’infections bactériennes, le traitement standard consiste à poser des implants dentaires », a-t-elle expliqué. « Les implants doivent toutefois être ancrés dans une quantité suffisante d’os et, lorsque la perte osseuse est trop importante, les médecins implantent de l’os supplémentaire provenant d’une partie saine du corps – une procédure médicale complexe. »

« Il est possible d’ajouter des substituts osseux d’origine humaine ou animale, mais ceux-ci peuvent provoquer une réaction immunitaire. J’espère qu’à l’avenir, l’hydrogel que nous avons développé permettra une restauration osseuse plus rapide, plus sûre et plus simple. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.