Un industriel veut acquérir Internet Gold : Hausse des actions de Bezeq
Rechercher

Un industriel veut acquérir Internet Gold : Hausse des actions de Bezeq

Gad Zeevi, qui avait échoué à prendre le contrôle de Bezeq il y a environ vingt ans, cherche aujourd'hui à acheter 100 % des parts d'Internet Gold pour 84 millions de dollars

Des ouvriers de Bezeq installant des câbles de fibre optique. (Crédit : Autorisation)
Des ouvriers de Bezeq installant des câbles de fibre optique. (Crédit : Autorisation)

L’homme d’affaires israélien Gad Zeevi a offert d’acquérir une participation majoritaire dans une compagnie-parente de Bezeq Israel Telecom – plus important fournisseur de la nation dans le secteur des télécommunications – pour la somme de 300 millions de shekels, selon un document classé déposé auprès de la bourse de Tel Aviv.

Dans ce document révélé lundi en fin d’après-midi, le cabinet juridique Shimonov & Co. dit dans un courrier adressé au directeur-général d’Internet Gold – Golden Lines Ltd. qu’une firme appartenant en pleine propriété à son client Zeevi offre d’acquérir toutes les parts d’Internet Gold. Internet Gold détient une participation majoritaire dans l’entreprise B Communications Ltd., dont le seul actif est une participation – elle aussi majoritaire – de 26,34 % dans Bezeq.

A 14h55, les actions de Bezeq avaient gagné 10 % à Tel Aviv. Elles avaient chuté d’environ 35 % au cours des douze derniers mois, la firme étant aux prises avec une concurrence croissante dans toutes ses activités, et son ancien actionnaire majoritaire, Shaul Elovitch, étant directement impliqué dans une affaire de corruption présumée concernant ses liens avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Internet Gold a subi la pression de porteurs d’obligations désireux que l’entreprise vende ses parts dans B Communications. L’argent de Zeevi aidera à payer les porteurs d’obligation de B Communications et à soulever du capital pour la même entreprise, a indiqué le site financier Calcalist.

Zeevi, qui, il y a environ 20 ans, avait tenté de prendre le contrôle de Bezeq, a demandé au conseil d’administration une réponse à sa proposition sous sept jours. Si une approbation initiale est donnée, les parties entreront alors en négociations sur les détails finaux de la transaction. L’agrément définitif sera confirmé au mois de mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...