Un Israélien grièvement blessé dans une attaque au couteau
Rechercher

Un Israélien grièvement blessé dans une attaque au couteau

Le terroriste palestinien de 17 ans a été arrêté sur place à Givat Zeev, au nord de Jérusalem

L'arme utilisée par un terroriste palestinien dans une attaque au couteau à Givat Zeev le 27 janvier 2016 (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)
L'arme utilisée par un terroriste palestinien dans une attaque au couteau à Givat Zeev le 27 janvier 2016 (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)

Un homme israélien a été blessé mercredi soir dans un attaque terroriste à un station essence à proximité de l’implantation de Givat Zeev en Cisjordanie, au nord de Jérusalem.

La victime a été traitée sur place par des équipes médicales . Les secouristes du Magen David Adom ont déclaré qu’il a été poignardé au tronc et a été grièvement blessé. Il a été évacué en urgence à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour un traitement supplémentaire, a déclaré la police.

Des témoins sur la scène ont affirmé que le suspect avait tenté de prendre la fuite, mais a été arrêté par des citoyens qui ont alerté le personnel de sécurité. Selon la police, le terroriste supposé a été maîtrisé et arrêté par les forces de sécurité.

Nati Ostri, un volontaire pour du service de secours Hatzalah qui a prodigué des soins à la victime, a rapporté que la police est arrivée en force immédiatment après l’attaque et a empêché le terroriste d’attaquer d’autres personnes.

« Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons vu un homme de 36 ans gisant au sol à la station service », a déclaré Dudi Gur, secouriste du Magen David Adom.

« Il était pleinement conscient et souffrait de multiples blessures au couteau au tronc, a-t-il ajouté. Nous l’avons placé dans l’ambulance de soin intensif et en chemin vers l’hôpital, nous l’avons soigné, notamment en arrêtant l’hémorragie et en lui administrant des fluides. Son état état modéré à grave ».

Une photo du document d’identité de l’assaillant posté sur Twitter a permis de l’identifier comme Abada Abu Ras, 17 ans, de la localité palestinienne limitrophe Bir Nabala.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...