Rechercher

Un Israélien tué dans une attaque près de Kiryat Arba

Quatre autres personnes ont été blessées, dont un paramédic du Magen David Adom, actuellement soigné à l'hôpital Hadassah Ein Kerem, alors qu'il est dans un état critique

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une photo du service de secours du Magen David Adom montre la scène d'une fusillade dans l'implantation de Kiryat Arba le 29 octobre 2022. (Crédit : Magen David Adom)
Une photo du service de secours du Magen David Adom montre la scène d'une fusillade dans l'implantation de Kiryat Arba le 29 octobre 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Des hommes armés palestiniens ont ouvert le feu samedi soir près de l’implantation de Kiryat Arba, tuant un Israélien et blessant quatre autres personnes, dont une grièvement, ont indiqué l’armée et les secours du Magen David Adom.

L’homme grièvement blessé était un infirmier qui aurait été touché alors qu’il arrivait sur les lieux pour aider les autres victimes.

La fusillade a eu lieu près de l’entrée de l’implantation de Hébron, connue sous le nom de Givat HaAvot.

L’armée a déclaré qu’un terroriste palestinien avait été abattu par un soldat qui n’était pas en service. Les troupes passaient la zone au peigne fin à la recherche de suspects supplémentaires soupçonnés d’avoir été impliqués dans la fusillade, a ajouté Tsahal.

Selon des responsables locaux, des hommes armés ont tiré sur un père et son fils qui venaient de faire des courses dans un magasin palestinien de la région. Un passant palestinien qui se trouvait près du magasin a également été blessé.

Un paramédic du Magen David Adom qui s’était rendu sur les lieux pour soigner les blessés a été grièvement blessé, a indiqué le service de secours.

Un agent de sécurité local est alors arrivé sur les lieux et a foncé sur le tireur avec sa voiture, avant qu’un soldat qui n’était pas en service l’abatte, selon des responsables locaux.

Un homme d’une cinquantaine d’années, amené à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem dans un état critique, a succombé à ses blessures peu après son admission, ont indiqué des responsables de l’hôpital.

Un médecin israélien nettoie le sang dans une ambulance à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem le 29 octobre 2022, à la suite d’une attaque à Hébron. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Un autre homme aussi dans la cinquantaine, l’infirmier, a été lui emmené au centre médical Shaare Zedek dans la capitale et a été répertorié dans un état grave. Les deux autres Israéliens blessés, âgés de 49 et 19 ans, étaient en bonne santé, selon Hadassah Ein Kerem.

MDA a ajouté que son personnel a soigné un Palestinien de Hébron, 37 ans, qui a été légèrement blessé lors de l’attaque. Il a été emmené par le Croissant-Rouge dans un hôpital de Cisjordanie.

Dans des images partagées sur les réseaux sociaux, des coups de feu ont pu être entendus dans la région.

Le député Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, a affirmé que les tirs étaient dirigés vers son domicile de Kiryat Arba, bien que les autorités n’aient pas confirmé cela.

Le député du parti Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, s’exprime à Rishon LeZion pour la Douzième chaine, le 20 octobre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

« Ma famille est actuellement en sécurité suite à une attaque par balle menée contre notre maison », a déclaré Ben Gvir sur Twitter. S’adressant par téléphone aux informations de la Douzième chaîne, Ben Gvir a déclaré qu’il n’était pas à la maison à ce moment-là, mais que sa femme et ses enfants l’étaient.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a procédé à une évaluation sécuritaire avec le chef militaire Aviv Kohavi et le chef de l’agence de sécurité du Shin Bet, Ronen Bar. Gantz a demandé aux responsables d' »édicter des mesures opérationnelles en fonction de la situation », a indiqué son bureau dans un communiqué. Gantz a aussi promis que les forces de sécurité captureraient les personnes impliquées dans l’attaque et a souhaité aux victimes un rétablissement complet, selon son bureau.

Le Premier ministre Yair Lapid a déclaré qu’il priait pour les blessés de la fusillade et a salué les forces israéliennes qui ont « neutralisé » le terroriste palestinien. Dans un communiqué, Lapid a déclaré que des renforts seraient déployés dans la région. « La terreur ne nous vaincra pas, nous prendrons des mesures énergiques », a-t-il promis.

La fusillade est intervenue dans un contexte de tensions accrues en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...