Un labo portoricain utilise une technologie d’intelligence artificielle d’Israël
Rechercher

Un labo portoricain utilise une technologie d’intelligence artificielle d’Israël

CorePlus devient le premier laboratoire du continent américain à utiliser le logiciel Galen Prostate développé par Ibex Medical pour fournir aux pathologistes un deuxième avis

Des pathologistes de CorePlus à Porto Rico examinent une carte thermique du cancer générée à l'aide de la technologie d'intelligence artificielle développée par la start-up israélienne Ibex Medical Analytics. (Autorisation : Ibex)
Des pathologistes de CorePlus à Porto Rico examinent une carte thermique du cancer générée à l'aide de la technologie d'intelligence artificielle développée par la start-up israélienne Ibex Medical Analytics. (Autorisation : Ibex)

Un laboratoire de pathologie à Porto Rico devient le premier du continent américain à utiliser un logiciel fondé sur l’intelligence artificielle développé par la start-up israélienne Ibex Medical Analytics pour la détection du cancer de la prostate.

CorePlus Servicios Clínicos y Patológicos, LLC, un laboratoire de pathologies cliniques et anatomiques, a annoncé mardi la première installation de la technologie de pathologie numérique dans ses principales infrastructures à Carolina, une municipalité située sur la côte nord-est de Porto Rico.

Cette technologie deviendra la nouvelle norme de soins de CorePlus pour le diagnostic et le traitement du cancer de la prostate, a déclaré Ibex, fabricant de logiciels de diagnostic du cancer, dans un communiqué.

La pathologie traditionnelle s’effectue par des processus manuels similaires depuis des années, pour lesquels des pathologistes analysent au microscope des diapositives et écrivent leurs rapports sur des bouts de papier. Mais bien que les taux de cancer aient augmenté au fil des années, le nombre de pathologistes dans le monde est en baisse.

Rien qu’aux États-Unis, le nombre de pathologistes a décliné de près de 20 % au cours de la dernière décennie, a déclaré Ibex dans le communiqué.

Le déploiement de la technologie de pathologie numérique basée sur l’intelligence artificielle chez CorePlus permettra aux pathologistes d’améliorer la précision et l’efficacité de leurs diagnostiques, selon le communiqué.

Ibex Medical Analytics est un fabricant israélien de logiciels de diagnostic du cancer basés sur l’intelligence artificielle. (Autorisation : Ibex)

Avant d’adopter ce logiciel, CorePlus a testé la technologie Galen Prostate développée par Ibex sur 1 301 diapositives de tissu prostatique numérisées par scanner. Les résultats statistiques ont montré que la technologie était extrêmement précise dans la détection du cancer, avec 96,9 % de personnes saines correctement identifiées comme n’ayant pas la maladie, et 96,5 % de personnes malades correctement dépistées, selon le communiqué.

La conversion du laboratoire en une plateforme numérique a été menée par SYNDEO, une société de technologie basée à Porto Rico qui développe des plateformes de diagnostic et des technologies de soutien aux procédures cliniques, indique le communiqué.

L’utilisation de la technologie et son intégration devraient réduire les erreurs de diagnostic, en fournissant aux pathologistes un deuxième avis basé sur l’intelligence artificielle, d’après le communiqué.

« Les pathologistes de CorePlus ont détecté plus de 500 cas de cancer de la prostate en utilisant la nouvelle technologie d’IA développée par notre partenaire, Ibex Medical Analytics d’Israël », a déclaré le Dr Juan Santa Rosario, directeur médical de CorePlus. « L’algorithme d’IA, qui fait partie de la solution Galen Prostate, nous permettra de détecter le cancer et d’autres caractéristiques importantes du point de vue clinique dans les cas de cancer de la prostate avec une plus grande précision et exactitude. Tous les cas de prostate traités par CorePlus sont désormais évalués par le système d’IA dans le cadre de notre pratique clinique de routine, ce qui nous offre un contrôle qualité sans précédent. » Santa Rosario a dirigé le processus de transformation de la pathologie numérique et de validation de la solution d’IA.

« Il s’agit d’un moment charnière pour la pathologie, qui est passée de la technologie microscopique à la technologie numérique d’IA, qui représente la base des progrès de diagnostic et de traitement de la médecine de précision », a déclaré Mariano de Socarraz, PDG de CorePlus. Le laboratoire est « le premier laboratoire du continent américain à effectuer cette innovation, en combinant une solution basée sur l’IA avec l’imagerie numérique de la pathologie pour établir le diagnostic du cancer de la prostate. »

CorePlus Servicios Clínicos y Patológicos LLC est un spécialiste du diagnostic du cancer de la prostate et dispose d’un laboratoire très complexe certifié CLIA avec des installations à Carolina et à Ponce, à Porto Rico. Les Centres de services Medicare & Medicaid aux États-Unis réglementent tous les tests en laboratoire – hors recherche – effectués sur des humains aux États-Unis par le biais du CLIA, les Clinical Laboratory Improvement Amendments, qui chapeautent environ 260 000 laboratoires.

En juillet, Ibex a annoncé qu’il travaillerait avec la compagnie britannique de pathologie LDPath pour développer un logiciel pour le National Health Service d’Angleterre.

Ibex, fondée en 2016 par Chaim Linhart et Joseph Mossel, a obtenu 13,6 millions de dollars auprès d’investisseurs, notamment les compagnies de capital-risque israéliennes aMoon Fund, 83 North, et Dell Technology Capital et Kamet Ventures, selon la base de données de Start-Up Nation Central, qui observe l’industrie technologique israélienne.

Outre le logiciel de détection de la prostate, Ibex a également développé des outils pour détecter la pathologie du cancer du sein. En 2018, la start-up s’est associée caisse de sécurité sociale israélienne Maccabi pour la détection des biopsies de la prostate mal diagnostiquées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...