Un leader étudiant du Hamas arrêté à la faculté de Birzeit
Rechercher

Un leader étudiant du Hamas arrêté à la faculté de Birzeit

Une vidéo montre des hommes armés en train de saisir Omar al-Kiswani, un membre de la faction étudiante du groupe terroriste palestinien

Des commandos en couverture ont arrêté mercredi le chef du Conseil des étudiants palestiniens dans une université de Cisjordanie, soupçonné d’être impliqué dans des activités terroristes, a annoncé un porte-parole de la police des frontières.

Le raid, qui a eu lieu en pleine journée, mené par des agents de la police des frontières habillés en civils palestiniens dans l’université de Birzeit, près de Ramallah, a été filmé et partagé sur les réseaux sociaux.

L’étudiant, Omar al-Kiswani, est membre de la faction des étudiants du groupe terroriste du Hamas à Birzeit, selon des rapports.

« Les ravisseurs, qui portaient des armes à feu dans leurs sacs à dos, sont entrés sur le campus pendant les heures de cours et ont attaqué l’étudiant devant le bâtiment du Conseil des étudiants, situé au centre du campus », a indiqué l’université de Birzeit. « Les agents ont poussé et épinglé l’étudiant à terre en tirant avec leurs armes, mettant en danger des vies. »

« Pour protéger l’intrusion de ce groupe dans l’université, il y avait une unité de l’armée israélienne. L’unité [de l’armée] a enfermé les gardes de l’université dans la salle des gardes et a commencé à utiliser leurs armes à feu contre les étudiants tout en fournissant une couverture pour l’opération d’enlèvement », a ajouté le communiqué de l’université.

Dans une vidéo de l’incident, un groupe d’hommes en civil peut être vu en train de lutter contre une personne, tandis que d’autres membres du groupe brandissent et braquent des pistolets sur les témoins et les passants.

À la fin de la courte vidéo, on peut voir des Palestiniens s’affronter avec des soldats israéliens qui maintenaient un périmètre de sécurité à l’entrée de l’université.

Sur les réseaux sociaux, la vidéo a été comparée à la série télévisée populaire « Fauda », qui décrit l’histoire d’une unité des forces israéliennes en couverture en Cisjordanie.

Des rapports ont indiqué que les commandos, membres de l’unité d’infiltration de la police des frontières, étaient déguisés en journalistes palestiniens.

L’université de Birzeit a déclaré que le raid était une violation du droit international.

« Ce n’est pas la première intrusion violente des forces armées israéliennes, qui envahissent systématiquement le campus de l’université — même si elle est spécifiquement protégée par le droit international humanitaire — et harcèlent constamment les étudiants, les professeurs et le personnel de l’université de Birzeit et d’autres institutions éducatives palestiniennes », a dénoncé l’université.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...