Rechercher

Un Libanais arrêté après être entré dans le nord d’Israël

Les forces de sécurité interrogent actuellement le suspect qui a indiqué qu'il voulait vivre au sein de l'état juif

Une vue du Liban depuis le côté israélien de la frontière situé à proximité de Rosh Hanikra, dans le nord-ouest d'Israël, le 10 novembre 2016. (Crédit : Doron Horowitz/Flash90)
Une vue du Liban depuis le côté israélien de la frontière situé à proximité de Rosh Hanikra, dans le nord-ouest d'Israël, le 10 novembre 2016. (Crédit : Doron Horowitz/Flash90)

Un Libanais a été arrêté jeudi dans le nord d’Israël après avoir illégalement traversé la clôture frontalière et être entré dans le pays, a expliqué la police.

Selon les forces de l’ordre, il a été détenu à la gare routière de Kiryat Shmona, à approximativement trois kilomètres de la frontière libanaise, après que la police a reçu des appels dénonçant la présence d’une personne à l’allure suspecte. Il n’était pas armé.

Il a été pris en charge par les services de sécurité du Shin Bet pour être interrogé suite à son arrestation.

Même si l’endroit précis emprunté par l’homme pour traverser la frontière reste incertain, l’armée a fait savoir qu’il avait pénétré sur le territoire dans le secteur de Margaliot, une petite communauté contiguë à la barrière de sécurité.

La manière dont il est entré en Israël et ce qu’il faisait dans le pays restent peu clairs, même si la Deuxième chaîne a annoncé qu’il avait indiqué aux enquêteurs de la police et aux services de sécurité nationale du Shin Bet qu’il voulait vivre en Israël.

La police et l’armée ont indiqué qu’une enquête a été ouverte sur l’incident.

Le site d’information hébréophone Ynet a rapporté que l’armée israélienne vérifie actuellement ses équipements d’observation sur la frontière avec le Liban pour déterminer comment l’individu a pu entrer sans être identifié.

Ces dernières années, l’armée israélienne a fait des efforts considérables pour améliorer ses défenses le long de la frontière et a créé des obstacles naturels afin d’empêcher les attaques au groupe terroriste libanais du Hezbollah.

Judah Ari Gross a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...