Un livre rend hommage aux Justes du Rwanda qui sauvèrent des Tutsis
Rechercher

Un livre rend hommage aux Justes du Rwanda qui sauvèrent des Tutsis

Récit des Justes du Rwanda contient les témoignages de ceux qui, parfois au péril de leur propre vie, ont sauvé ceux qui étaient voués au massacre

Capture d'écran de 'Dans la nuit la plus noire se cache l’humanité. Récits des Justes du Rwanda' de Jacques Roisin
Capture d'écran de 'Dans la nuit la plus noire se cache l’humanité. Récits des Justes du Rwanda' de Jacques Roisin

Ils étaient nombreux en 1994 au Rwanda à avoir besoin de disparaître, de trouver une cachette sûre pour éviter le génocide programmé : « des hommes, des femmes et des enfants appartenant au groupe tutsi, ceux dont l’élimination était programmée, mais aussi tous ceux qu’écrasaient les rouages de la logique du massacre : les familles mixtes hutu-tutsi, ou encore des Hutu opposés au génocide, » se souvient Le Monde.

Pour rendre justice et hommage à ces personnages « exceptionnellement normaux », Jacques Roisin les a réunis dans un livre Récit des Justes du Rwanda.

Il raconte : « Dans tout le pays sous contrôle gouvernemental, les discours génocidaires du gouvernement intérimaire [extrémiste hutu] étaient accompagnés d’une politique de la terreur, y compris à l’égard de la population hutu, de par l’élimination de Hutu locaux qu’ils soient ou pas responsables politiques ou militaires, refusant le génocide ou pris alors qu’ils cachaient des Tutsi. » Et d’observer : « Cet aspect a été fortement négligé dans la littérature traitant du génocide. »

Le génocide rwandais contre la minorité tutsi organisé par les Hutus a débuté le 7 avril 1994 et a fait 800 000 morts.

« Dans la nuit la plus noire se cache l’humanité. Récits des Justes du Rwanda« , de Jacques Roisin, éd. Les Impressions nouvelles, 22 euros.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...