Rechercher

Un mémorial d’Anne Frank vandalisé dans l’Idaho

Des injures raciales et antisémites ont été taguées sur les tablettes de marbres, sur lesquelles étaient gravées la Déclaration des Droits de l'Homme ; les réparations s'élèvent à 20 000 dollars

L'Anne Frank Human Rights Memorial à Boise, Idaho (Crédit : capture d'écran KTVB.com)
L'Anne Frank Human Rights Memorial à Boise, Idaho (Crédit : capture d'écran KTVB.com)

Un monument dédié à la célèbre adolescente diariste et victime de l’Holocauste Anne Frank a été vandalisé à Boise, dans l’Idaho par des injures antisémites et racistes.

Les dégâts causés au Anne Frank Human Rights Memorial, situé dans un square de près de 4 km² et géré par le Boise Parks & Recreation en association avec le Wassmuth Center for Human Rights coûteront 20 000 dollars de réparations.

Le vandalisme a été découvert par un groupe en visite sur les lieux mardi après-midi, selon Idaho Statesman.

Les graffitis antisémites, qui n’ont pas été publiés par le journal, ont été tagués à l’encre indélébile sur la tablette de marbre qui recense les noms des donateurs du mémorial. Une injure raciste et un message déclarant que les noirs ne sont pas humains ont été écrits directement en dessous du premier paragraphe de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, gravée dans le marbre.

Construit par l’Idaho Human Rights Education Center, le mémorial financé par des fonds privés a ouvert en août 2002, et a été offert à la ville de Boise. C’est le premier incident de vandalisme, et le mémorial n’est pas équipé de caméras de surveillance.

La Déclaration universelle des Droits de l'Homme au mémorial d'Anne Frank à Boise dans l'Idaho, qui a été vandalisé le 10 mai 2017. (Crédit : capture d'écran KTVB.com)
La Déclaration universelle des Droits de l’Homme au mémorial d’Anne Frank à Boise dans l’Idaho, qui a été vandalisé le 10 mai 2017. (Crédit : capture d’écran KTVB.com)

Les produits utilisés pour retirer l’encre ont abimé les tablettes en marbre, qui devront être remplacées, selon Dan Prinzing, directeur exécutif de Wassmuth Center for Human Rights, anciennement Idaho Human Rights Education Center.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...