Un mémorial de l’Holocauste vandalisé en Ukraine
Rechercher

Un mémorial de l’Holocauste vandalisé en Ukraine

Une croix gammée et le logo des SS ont été retrouvés sur le monument de la ville ukrainienne de Ternopil

Un mémorial de l'Holocauste vandalisé à Ternopil, dans l'ouest de l'Ukraine, en mars 2017. (Crédit : capture d'écran Twitter)
Un mémorial de l'Holocauste vandalisé à Ternopil, dans l'ouest de l'Ukraine, en mars 2017. (Crédit : capture d'écran Twitter)

Des symboles nazis ont été tagués sur un monument dédié aux victimes de l’Holocauste en Ukraine, qui est érigé près des charniers.

La lettre X a été peinte sur une étoile de David gravée sur le monument, dans la ville de Ternopil, à l’ouest du pays. Une croix gammée a été dessinée sur la section hébraïque du document et le symbole SS sur la partie en anglais.

La police n’a pas de suspect dans cette affaire, qui a eu lieu ce mois ci.

Eduard Dolinsky, le directeur du Comité juif ukrainien, a décrit le vandalisme dans un post publié vendredi sur Facebook.

В Тернополе осквернили памятник жертвам Холокоста. На памятнике на трёх языках написано о том, что монумент установлен в…

Posted by Eduard Dolinsky on Friday, 24 March 2017

D’autre part, en Ukraine, des promoteurs immobiliers ont aidé les Juifs de Kovel à déplacer les tonnes de débris composés des pierres tombales des anciennes tombes des habitants juifs de la ville, situées à environ 250 kilomètres au nord de Ternopil. Les pierres tombales avaient été brisées pendant l’époque communiste pour être utilisées pour la construction de routes.

Treize camions ont livré les débris au bureau d’Ilya Mirtskiy, qui dirige la communauté juive du district de Volyn, où se situe Kovel. La communauté veut recomposer les pierres tombales qui sont récupérables.

В Ковеле на территории бывшей военной части нашли мацейвы. Еврейскими надгробиями была выложена дорога. Глава Волынской …

Posted by Eduard Dolinsky on Sunday, 26 March 2017

Un autre chantier de restauration a récemment été achevé près d’Odessa. Le directeur du musée local de l’Holocauste, Pavel Kozlenko, a dirigé une équipe de volontaires qui a rassemblé les pierres tombales marquant les lieux d’enterrement de victimes de l’Holocauste. Les pierres tombales avaient été abattues par le vent ou abîmées par l’érosion.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...