Rechercher

Un mort par balle à Lod ; fusillades et colis piégé devant un restaurant de Hadera

Les incidents armés se sont multipliés cette semaine en Israël. Rien n’indique à ce stade si l’explosion de Hadera est liée au passage de Netanyahu, en campagne dans le secteur

Illustration - Pompiers et policiers sur les lieux de l’explosion d’une voiture à Rishon Lezion, le 3 juillet 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Illustration - Pompiers et policiers sur les lieux de l’explosion d’une voiture à Rishon Lezion, le 3 juillet 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Un habitant de Lod âgé de 20 ans a été tué dans une fusillade jeudi soir.

La victime, Alah Alsach, a été retrouvée grièvement blessée dans une rue de la ville.

Les premiers secours l’ont transporté d’urgence à l’hôpital le plus proche, où il est décédé peu après des suites de ses blessures.

La police, qui enquête sur les circonstances de la fusillade, indique avoir recueilli des preuves.

Toujours jeudi soir, un colis piégé a explosé à côté d’une moto, devant un restaurant de Hadera, dans le nord du pays, quelques heures après le passage du chef de l’opposition, Benjamin Netanyahu, en campagne pour les prochaines élections.

Rien ne permet d’affirmer à ce stade que l’explosion avait pour but de nuire à Netanyahu ou sa campagne.

En effet, selon le site d’information Ynet, le colis se trouvait à côté de la voiture d’un criminel notoire, qui dînait dans ce restaurant, lorsque l’explosion a eu lieu, à 22h30.

Aucune victime n’a été signalée, mais la police mène l’enquête.

Par ailleurs, dans la ville de Maghar, dans le nord du pays, une fusillade a eu lieu entre policiers et hommes armés. Deux suspects ont été blessés.

Ces hommes armés sont, avec un autre agresseur, soupçonnés d’avoir ouvert le feu sur une bijouterie de Maghar jeudi soir.

Après la fusillade, les deux hommes armés ont tenté de s’enfuir en voiture, mais ont été rapidement arrêtés par la police et conduits à l’hôpital de Tibériade.

Enfin, un jeune homme de 20 ans a été blessé par balles, à Kiryat Shmona, à la suite d’un différend.

Transféré à l’hôpital de Safed par le service de secours du Magen David Adom, il est toujours dans un état critique.

Plus tôt cette semaine, Benny Shlomo, chef d’un célèbre gang, a été tué et un autre homme grièvement blessé dans ce qui s’apparente à un règlement de comptes près de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...