Un musée allemand doit rendre un tableau à ses héritiers, selon la justice
Rechercher

Un musée allemand doit rendre un tableau à ses héritiers, selon la justice

"Geschwister" ou "Frères et sœurs" d’Heckel a appartenu à l'historien juif Max Fischer jusqu'en 1934

Capture d'écran d'une vidéo du musée Kunsthalle Karlsruhe, en Allemagne. (YouTube)
Capture d'écran d'une vidéo du musée Kunsthalle Karlsruhe, en Allemagne. (YouTube)

Une commission allemande a statué qu’un tableau de l’expressionniste Erich Heckel, qui se trouve dans les collections du musée d’art allemand Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, avait probablement été acquis de façon illégale par les nazis et qu’il devait ainsi être rendu aux héritiers d’un historien juif qui en était autrefois propriétaire, a déclaré la justice début février.

« Geschwister » ou « Frères et sœurs » d’Heckel a appartenu à l’historien juif Max Fischer jusqu’en 1934. Il a fui l’Allemagne pour les États-Unis l’année suivante, selon la commission d’État du Bade-Wurtemberg sur l’art pillé par les nazis.

Heckel a fini par récupérer sa peinture à l’huile, réalisée en 1913, et l’artiste en a fait don au musée Kunsthalle Karlsruhe en 1967 – né en 1883, il est décédé en 1970.

Selon la commission d’État, il est impossible de déterminer quand et dans quelles circonstances Heckel a récupéré la pièce, entre janvier 1934 et janvier 1944.

La commission a déclaré que, compte tenu des circonstances, il fallait supposer que Fischer s’était vu dépossédé du tableau en raison des persécutions nazies et que l’œuvre devait ainsi être rendue à ses héritiers. Ces derniers ont déclaré qu’ils prévoyaient de faire don du tableau au Virginia Museum of Fine Arts, a indiqué la commission.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...