Un petit drone de Gaza s’écrase en territoire israélien
Rechercher

Un petit drone de Gaza s’écrase en territoire israélien

L'armée israélienne dit que le drone a été emmené pour être examiné. Il n'y a eu aucune revendication

Un drone appartenant aux Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, vole au-dessus de Gaza Ville, le 14 décembre 2014. Illustration. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Un drone appartenant aux Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, vole au-dessus de Gaza Ville, le 14 décembre 2014. Illustration. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Un drone qui volait depuis la bande de Gaza est retombé samedi en Israël, ont fait savoir les militaires israéliens.

L’armée a indiqué que l’engin, qui a été décrit comme un multicoptère, avait « infiltré » l’espace aérien israélien.

Le drone a été récupéré par l’armée et a été emmené pour être examiné.

Le responsable de l’envoi du drone et l’objectif de ce vol restent encore indéterminés, tout comme la raison de sa chute. Le groupe terroriste du Hamas a dans le passé affirmé posséder des UAV.

Un drone du Hamas exposé pendant une parade marquant le 27e anniversaire du groupe terroriste, en 2014. (Crédit : capture d'écran YouTube/RuptlyTV)
Un drone du Hamas exposé pendant une parade marquant le 27e anniversaire du groupe terroriste, en 2014. (Crédit : capture d’écran YouTube/RuptlyTV)

Israël a intercepté un certain nombre de drones envoyés depuis Gaza. Au mois de février, un avion chasseur israélien a intercepté un drone du Hamas qui volait depuis Gaza vers la mer Méditerranée.

Un incident semblable était survenu au mois de septembre dernier. Dans ce cas également, des avions militaires avaient décollé en urgence pour intercepter un drone envoyé par le Hamas au large depuis la côte de Gaza.

De plus, un drone s’était envolé de Gaza en juin 2015 et quelques autres ont été lancés durant la guerre entre le Hamas et Israël en 2014.

Le ministère de la Défense a empêché un certain nombre de tentatives de trafic de petits drones commerciaux dans la bande de Gaza.

Au mois de mai 2016, une cargaison de colis envoyés par la poste israélienne avait été interceptée alors qu’elle se dirigeait vers la Bande de Gaza, contenant des drones désassemblés, des lunettes de visée, des récepteurs de radio, des amplificateurs de signal pour des téléphones mobiles et des transmetteurs vidéos, avait fait savoir un communiqué du ministère de la Défense.

Au mois de février, l’Autorité chargée des frontières a déjoué une tentative de trafic de plusieurs drones, de tailles et de types différents, dans l’enclave côtière.

Les drones, qui sont tous équipés de caméras de qualité, auraient apparemment été utilisés pour espionner des cibles israéliennes, a fait savoir le ministère de la Défense.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...