Un policier des frontières blessé dans une attaque terroriste à Maale Adumim
Rechercher

Un policier des frontières blessé dans une attaque terroriste à Maale Adumim

L'assaillant palestinien a été abattu par d'autres soldats après qu'il a tenté de poignarder le policier à un check-point ; une bombe artisanale a été retrouvée sur place

Lieu d'une attaque à la voiture bélier suivie d'une attaque au couteau, à un checkpoint de Maale Adumim, en Cisjordanie, le 22 avril 2020. (Crédit :police israélienne)
Lieu d'une attaque à la voiture bélier suivie d'une attaque au couteau, à un checkpoint de Maale Adumim, en Cisjordanie, le 22 avril 2020. (Crédit :police israélienne)

Un officier de la police des frontières a été modérément blessé dans une attaque à la voiture-bélier suivie d’une attaque au ciseau à un check-point de Cisjordanie, à l’est de Jérusalem mercredi matin, a fait savoir la police.

Selon la police, le terroriste palestinien, qui conduisait une camionnette, a foncé en direction du policier au check-point « Kiyosk » près de l’implantation de Maale Adumim. Il est ensuite sorti du véhicule et a attaqué le policier avec une paire de ciseaux, avant de se faire abattre par d’autres soldats présents sur place.

Une engin explosif a été retrouvé sur les lieux. Selon la police, l’assaillant aurait eu l’intention de la lancer sur les soldats au point de contrôle. La zone a été bouclée jusqu’à ce que les démineurs désamorcent le dispositif explosif.

Les secouristes ont déclaré que le policier, âgé d’une vingtaine d’années, a été modérément blessé au cours de l’attaque. Il a été admis à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour y être soigné.

Une vidéo de l’attaque montre le terroriste palestinien accélérer et sortir du véhicule pour poignarder le policier.

L’agent de la police des frontières a commencé à riposter et à repousser l’agresseur. Il s’est ensuite enfui lorsque les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur l’assaillant.

L’assaillant se nomme Ibrahim Halaseh et avait 25 ans, selon le ministère de la Santé palestinien.

Selon une image diffusée par la police israélienne, l’assaillant conduisait une camionnette avec une plaque d’immatriculation palestinienne. Les véhicules disposant de ces plaques ne sont autorisés à rouler que dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Sur Twitter, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a souhaité un « prompt rétablissement » au policier blessé et félicité les officiers ayant « agi rapidement et neutralisé le terroriste ».

La Cisjordanie et Israël ont été le théâtre à partir d’octobre 2015 et pendant des mois d’une vague d’attaques terroristes anti-israéliennes commises le plus souvent au couteau par de jeunes Palestiniens.

Certaines attaques ont aussi été perpétrées à la voiture-bélier et, dans une moindre mesure, à l’arme à feu. Les violences ont notablement diminué d’intensité, mais persistent de manière sporadique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...