Un programme de jumelage d’écoles israéliennes récompensé par le Prix pour l’unité de Jérusalem
Rechercher

Un programme de jumelage d’écoles israéliennes récompensé par le Prix pour l’unité de Jérusalem

Le programme de l’Agence juive permet de former des partenariats entre les écoles locales et celles en Diaspora

Les enfants sur leur chemin de l'école le jour de la rentrée, le 1er septembre. (Crédit : Gershon Elinson / Flash90)
Les enfants sur leur chemin de l'école le jour de la rentrée, le 1er septembre. (Crédit : Gershon Elinson / Flash90)

Un programme israélien qui a pour but de construire des ponts entre les écoles du pays et celles de Diaspora a été reconnu en recevant le Prix pour l’unité de Jérusalem.

Le réseau de jumelage mondial des écoles, un programme de l’Agence juive pour Israël, a été sélectionné dans la catégorie mondiale pour un prix fondé en mémoire des trois adolescents israéliens enlevés et assassinés par des Palestiniens à l’été 2014.

Le prix a été annoncé jeudi pendant un évènement au Centre Peres pour la Paix en l’honneur du programme Partnership2Gether (ou P2G) de l’Agence juive, parrain du réseau de jumelage.

Il sera officiellement attribué pendant une cérémonie à la résidence du président Reuven Rivlin le 1er juin, date de la Journée de l’unité internationale où se déroulent des commémorations et des évènements pédagogiques dans le monde entier.

Le réseau implique la participation de dizaines de milliers d’élèves de plus de 650 écoles en Israël dans des activités pédagogiques communes et des interactions en ligne, pendant que les professeurs s’engagent dans des formations communes.

« L’initiative de jumelage mondial des écoles présente le meilleur de la vie communautaire juive via ses efforts pour réduire les écarts et est la preuve que le peuple juif reste plus uni que jamais », a déclaré dans un communiqué Nir Barkat, maire de Jérusalem, qui dirige le jury du prix. « C’est une force qui nous permet de surmonter n’importe quel défi. »

Le Prix pour l’unité de Jérusalem a été fondé en mémoire de Naftali Fraenkel, Gilad Shaar et Eyal Yifrach, et lancé par Barkat avec les familles des victimes et l’organisation Gesher. Trois autres récipiendaires du prix seront nommés pour des initiatives locales et nationales.

Les trois adolescents disparus près de Hébron le 12 juin 2014 : de gauche à droite : Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Frenkel (Crédit : autorisation)
Les trois adolescents disparus près de Hébron le 12 juin 2014 : de gauche à droite : Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Frenkel (Crédit : autorisation)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...