Un rabbin et sa femme agressés à Nairobi
Rechercher

Un rabbin et sa femme agressés à Nairobi

Le couple a été violemment agressé dans la capitale kenyane – une attaque à caractère antisémite

Le centre ville de Nairobi en 2015. (CC BY Ninara, Flickr)
Le centre ville de Nairobi en 2015. (CC BY Ninara, Flickr)

JTA — Un rabbin et sa femme ont été blessés au Kenya, dans une violente attaque contre leur centre communautaire juif – qui leur sert de maison – et la synagogue. Ils ont affirmé qu’il s’agissait d’un cambriolage à caractère antisémite.

Mardi soir, cinq hommes ont passé à tabac le rabbin Shmuel Notik et sa femme Chaya, en volant des ordinateurs, des passeports, de la nourriture et des objets religieux de leur centre à Nairobi, a rapporté le site d’information Ynet.

Chaya a été modérément blessée et il a fallu l’opérer. Le rabbin a été légèrement blessé.

Les cambrioleurs ont attaché deux étudiants de la yeshiva qui étaient présents dans le centre communautaire juif. Ils ont frappé le rabbin après qu’il a tenté d’appeler la police. Les cambrioleurs ont frappé la femme du rabbin avec des bâtons, menaçant de la tuer dans sa chambre à coucher en lui hurlant des insultes antisémites. Elle s’est barricadée dans la salle de bain avec ses enfants, et y est restée jusqu’à l’arrivée de la police, selon Ynet.

Nairobi a l’un de taux de criminalité les plus élevés au monde.

Notik et sa femme se sont installés à Nairobi en 2014. Quelques jours après leur arrivée, il avait été attaqué dans la capitale kenyane de Nairobi par six hommes armés de couteaux qui l’avaient bloqué dans une rue sombre.

Notik – un membre du courant Habad-Loubavitch qui avait déménagé au Kenya pour servir les Juifs locaux juste quelques jours avant cet incident en 2014 – a donné à ses agresseurs son livre de prière, un pin’s et son shofar, la corne de cérémonie que les Juifs utilisent notamment pour Rosh HaShana, le nouvel an juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...