Un restaurant italien annule le « menu polonais » de la Journée de l’Holocauste
Rechercher

Un restaurant italien annule le « menu polonais » de la Journée de l’Holocauste

L'établissement de Bologne s'est excusé, après le tollé soulevé par les Polonais ; le menu, présenté sur une image de barbelés, proposait du sarrasin "cuit au four"

Le menu polonais d'un restaurant de Bologne, en Italie, à l'occasion de la Journée internationale de commémoration de la Shoah. (Crédit : capture d'écran du site Centro Natura via JTA)
Le menu polonais d'un restaurant de Bologne, en Italie, à l'occasion de la Journée internationale de commémoration de la Shoah. (Crédit : capture d'écran du site Centro Natura via JTA)

Après une vague de protestations sur les réseaux sociaux, un restaurant de Bologne, en Italie, a annulé un dîner concocté avec un « menu polonais » qu’il avait prévu pour marquer la Journée internationale de commémoration de la Shoah.

« Pour la Journée de la Mémoire, le menu sera polonais », peut-on lire dans une publicité pour le repas prévu le 27 janvier. Le texte du menu a été imprimé avec, en filigrane, une photo de barbelés, qui évoquent Auschwitz, et une rose.

La Journée internationale de Commémoration de la Shoah est célébrée le 27 janvier, à la date anniversaire de la libération d’Auschwitz, en 1945. En Italie, cette date est marquée par des programmes éducatifs, des conférences, des concerts, des expositions, des publications, et d’autres initiatives, notamment des voyages scolaires à Auschwitz.

Qu’ils aient eu ou non l’intention de rendre hommage aux Polonais tués pendant la Shoah, parmi lesquels 3 millions de citoyens juifs et 1,9 million de civils non-juifs, le restaurant a touché la corde sensible des Polonais. Les camps de la mort en Pologne, étaient créés et gérés par les nazis, et les Polonais demeurent inflexibles pour qu’ils ne soient pas qualifiés de polonais.

Le restaurant du centre de bien-être Centro Natura, qui propose de la nourriture bio végane et végétarienne, a proposé un menu polonais pour samedi soir, dans le cadre des soirées à thème. Au menu : soupe de potiron épicée, kasha (sarrasin) cuit « au four », seitan façon porc, servi avec des pommes de terre, et gâteau au fromage.

Un site de Polonais en Italie a été le premier à évoquer ce repas, et les médias polonais ont relayé l’histoire, déclenchant une vague de commentaires excédés sur les réseaux sociaux, notamment sur la page Facebook du restaurant.

« Une fois que vous pensez que la commercialisation de la mémoire d’Auschwitz a atteint ses limites, et que l’humanité ne peut plus rien inventer, on est encore surpris », a écrit Tomasz Cebulski, un intellectuel polonais qui a consacré son doctorat à l’Auschwitz post-Shoah, sur sa page Facebook.

Mercredi, le restaurant a publie sur Facebook un message d’excuses, indiquant qu’il avait été surpris par les commentaires, et que leurs intentions avaient été mal interprétées.

Il a ensuite annoncé que l’évènement a été annulé. Natura Center a « toujours placé le respect au cœur de ses valeurs fondatrices », a indiqué la déclaration. En proposant un menu polonais pour marquer la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste « de bonne foi, un malheureux quiproquo a eu lieu », a indiqué le centre.

« Nous annulons ce dîner pour confirmer que nous n’avions pas l’intention de blesser qui que ce soit. Nous présentons à tous nos excuses », conclut la déclaration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...