Un slogan antisémite lors de la festive « Fête à Macron »
Rechercher

Un slogan antisémite lors de la festive « Fête à Macron »

Le député LFI et rédacteur en chef de Fakir, François Ruffin, a organisé une grande fête contre les réformes économiques du président Macron

Vue surplombant les manifestants parisiens de la"Fete à Macron" le 5 mai 2018 (Crédit: capture d'écran Le Point)
Vue surplombant les manifestants parisiens de la"Fete à Macron" le 5 mai 2018 (Crédit: capture d'écran Le Point)

Peu d’incidents avec la police (8 interpellations, un policier légèrement blessé, et une grenade lacrymo lancé dans une voiture régie de Radio-France), le soleil au rendez-vous dans les rues de Paris, et une « ambiance bon enfant » félicitée de toutes parts.

La « Fête à Macron » organisée samedi 5 mai par François Ruffin, député de La France insoumise (LFI) et fondateur du journal Fakir a réuni 40 000 participants selon un comptage indépendants, 4 fois plus selon La France insoumise.

Mais au dessus de la foule, une pancarte (et une seule) a fait son bonhomme de chemin sans choquer les manifestants en apparence.

Sur celle-ci on pouvait lire « Mac Aaron, Sioniste, Escroc ». Sous le tweet de la journaliste Marion Van Renterghem relayant la photo et interpellant François Ruffin et Jean-Luc Mélenchon, s’est ensuivi un débat aux accents familier.

« Je ne vois pas d’antisémitisme ??? depuis quand être anti sionniste (sic) c’est être antisémite ? » demande l’utilisateur Tinky67000.

« Ne répétez pas bêtement des phrases toutes faites… » lui répond un autre utilisateur de la plate-forme iYume. « Le panneau sonne « complot juif » en évoquant le sionisme et une relation secrète que tiendrait Macron avec Israël, donc oui c’est antisémite. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...