Un soldat bédouin frappé pour avoir refusé de présenter ses papiers
Rechercher

Un soldat bédouin frappé pour avoir refusé de présenter ses papiers

Le militaire aurait essayé de contourner la sécurité après avoir refusé de présenter son sac à l'inspection. La compagnie des trains a défendu ses gardes

Un soldat bédouin immobilisé par deux gardiens de sécurité dans une gare de Beer Sheva après qu'il a refusé de montrer ses papiers , le 3 mars 2019 (Capture d'écran : Facebook)
Un soldat bédouin immobilisé par deux gardiens de sécurité dans une gare de Beer Sheva après qu'il a refusé de montrer ses papiers , le 3 mars 2019 (Capture d'écran : Facebook)

Un militaire a été frappé par les gardiens de la sécurité dans une gare de Beer Sheva, dans la journée de dimanche, après avoir apparemment refusé de montrer sa carte d’identité émise par l’armée et de soumettre ses affaires à une inspection sécuritaire.

Une vidéo montre le militaire, un Bédouin, blessé au front et gisant à terre, maintenu au sol par deux gardes. Le soldat, qui n’est pas en uniforme, apparaît sur les images avec son arme à feu et ses sacs posés à proximité.

Selon les médias en hébreu, le militaire aurait été arrêté après avoir refusé de présenter sa carte d’identité militaire et de soumettre ses sacs à une inspection aux rayons X.

Alors qu’il s’entretenait au téléphone avec son supérieur militaire, le soldat a tenté de se faufiler dans la gare. Les gardes ont alors essayé de le retenir. L’un d’eux aurait utilisé son arme à feu pour le frapper à la tête.

Le Bédouin et les gardes ont été emmenés au commissariat pour être interrogés. Ils sont ressortis libres.

الاعتداء على جندي عربي في محطة قطار بئر السبع بعد رفضه التفتيش|||חייל ערבי שסירב לעבור חיפוש בכניסה לתחנת הרכבת בבאר שבע.

Posted by ‎فرات نصار – פוראת נסאר – Furat Nassar‎ on Sunday, 3 March 2019

La compagnie israélienne des chemins de fer, qui exploite la gare où l’incident a eu lieu, a défendu la conduite du garde qui avait frappé le soldat.

« Le gardien de sécurité a agi conformément aux règles de la police israélienne pour une vérification sécuritaire et, après qu’il a épuisé tous les recours, a physiquement empêché l’entrée d’un passager qui n’avait pas été contrôlé », a-t-elle écrit dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...