Un soldat condamné à 27 mois de prison pour le viol d’une camarade
Rechercher

Un soldat condamné à 27 mois de prison pour le viol d’une camarade

Dans le cadre d'une négociation de peine, le soldat de l'unité combattante mixte Bardelas devra verser 8 600 shekels à sa victime

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Le bataillon Caracal, unité combattante mixte, pendant un entraînement en novembre 2007. (Crédit : Yoni Markovitzki/unité des porte-paroles de l'armée israélienne/Flash90)
Illustration : Le bataillon Caracal, unité combattante mixte, pendant un entraînement en novembre 2007. (Crédit : Yoni Markovitzki/unité des porte-paroles de l'armée israélienne/Flash90)

Un soldat de l’armée israélienne a été condamné par un tribunal militaire à une peine de 27 mois de prison jeudi, pour avoir violé une soldate qui servait dans le même bataillon que lui, selon l’armée.

Eliav Hassid a été inculpé dans le cadre d’une négociation de peine. En plus de sa peine de 27 mois, Hassid a été condamné à une peine avec sursis. Il devra verser 8 600 shekels (2 070 €) et a été déchu de son rang de sergent à simple soldat.

Hassid et la victime servaient tous les deux dans une unité combattante mixte. Cependant, Hassid n’était pas un combattant, il servait dans les quartiers généraux de l’unité.

Le viol a eu lieu à la fin du mois d’avril, dans le baraquement de la victime, sur la base dans laquelle ils servaient, dans le sud d’Israël.

La police militaire a arrêté Hassid en mai. La veille, la victime avait signalé qu’il l’avait violée à plusieurs reprises.

Hassid a été accusé en juin. Au tribunal, ses avocats n’ont pas nié que le plaignant et l’accusé avaient eu des rapports sexuels, mais soutenaient qu’il y avait eu un consentement mutuel. Mercredi, un tribunal militaire l’a inculpé de viol, selon l’armée.

Les détails de l’offre de peine avaient été présentés à la victime et approuvée en amont.

C’est l’un des nombreux cas de crimes sexuels qui ont été portés à la connaissance de l’armée ces derniers mois.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...