Rechercher

Un survivant de la Shoah de 99 ans meurt dans un accident à Brooklyn

Jack Mikulincer se trouvait dans son fauteuil roulant électrique quand il a été renversé par un automobiliste ; il avait combattu dans la résistance et pour l'indépendance d'Israël

Jack Mikulincer était propriétaire d'une boulangerie à Brighton Beach, à Brooklyn et gabbaï dans sa synagogue. (Autorisation : Famille Mikulincer)
Jack Mikulincer était propriétaire d'une boulangerie à Brighton Beach, à Brooklyn et gabbaï dans sa synagogue. (Autorisation : Famille Mikulincer)

New York Jewish Week via JTA — Un survivant de la Shoah de 99 ans qui se trouvait en fauteuil électrique est mort, renversé par une voiture, alors qu’il se rendait à la synagogue, à Brooklyn.

Jack Mikulincer allait au Centre juif Manhattan Beach quand un SUV de marque BMW l’a renversé, samedi en fin d’après-midi, a fait savoir le New York Daily News.

La fille de Mikulincer, Aviva, a dit au Daily News que cette synagogue orthodoxe avait toujours été un refuge pour lui.

« Il adorait aller à la synagogue et quand le coronavirus est arrivé, la synagogue a été fermée », a-t-elle expliqué. « Je pense qu’il s’est senti seul et triste à ce moment-là ».

Mikulincer était né à Uzhhorod, une ville qui se situe aujourd’hui à l’ouest de l’Ukraine, en 1923.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’était échappé d’un camp de travaux forcés et il était entré dans la résistance avant d’être libéré par les Soviétiques, selon un témoignage qu’il avait apporté à la USC Shoah Foundation.

Il avait aussi pris les armes pendant la guerre de l’Indépendance israélienne avant de s’installer à Brooklyn, où il avait ouvert une boulangerie à Brighton Beach, selon les services de secours du Chesed Shel Emes, et il avait été shamash à la synagogue.

« C’est une tragédie. Imaginer tout ce que Jack Mikulincer a dû supporter dans sa vie pour connaître une fin comme celle-là », a écrit sur Twitter Eric Adams, maire de New York. « Nous devons, en hommage à sa mémoire, rendre nos rues sûres pour tous les habitants de New-York. »

Adams a promis de réduire le nombre de victimes d’accidents de la circulation après des chiffres sans précédent qui ont été enregistrés en 2021.

La semaine dernière, la Commission des transports du sénat a fait adopter une loi sur la sécurité routière portant le nom de Samuel Cohen Eckstein, un jeune Juif de 12 ans qui avait été tué en 2013 par un conducteur à Prospect Park West, à Brooklyn.

« La Loi de Sammy » permet à la ville de New York d’abaisser la vitesse maximale à 50 kilomètres/heure, voire 10 kilomètres/heure dans certaines rues.

Le conducteur du SUV qui a renversé Mikulincer, âgé de 52 ans, n’a pas pris la fuite et il n’a pas été mis en examen, a fait savoir la police de New York.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...