Une arme perforante iranienne a servi à tuer Aviv Levi, selon l’armée
Rechercher

Une arme perforante iranienne a servi à tuer Aviv Levi, selon l’armée

Le gilet pare-balles que portait le sergent Aviv Levi lorsqu'il a été mortellement touché par une balle, vendredi près de la frontière, n'a pas pu arrêter l'arme de pointe

Une arme perforante de type Steyr IWS 2000 . Photo d'illustration (Crédit : Domaine public/armée américaine)
Une arme perforante de type Steyr IWS 2000 . Photo d'illustration (Crédit : Domaine public/armée américaine)

Une première enquête de l’armée israélienne a conclu que le sergent Aviv Levi, tué vendredi par un sniper palestinien du Hamas le long de la frontière avec Gaza, a été frappé par une balle perforante lancée par une arme iranienne, a fait savoir dimanche la chaîne Hadashot.

L’arme utilisée dans l’attaque serait une réplique iranienne du fusil d’assaut autrichien Steyr.

Selon le reportage, l’armée israélienne savait que le Hamas possédait de telles armes qui peuvent pénétrer les gilets pare-balles standard utilisés par la majorité des militaires israéliens.

Toutefois, au vu de la faible probabilité de l’usage d’une telle arme et le poids plus lourd des gilets capables de protéger de telles munitions, un vêtement de protection plus spécialisé n’est utilisé que dans des cas particuliers.

Aviv Levi (Crédit : armée israélienne)

Alors que les militaires continuent à enquêter sur les circonstances qui entourent la mort de Levi, des centaines de personnes ont assisté à ses funérailles à Petah Tikva, à proximité de Tel Aviv.

Levi, 21 ans, soldat d’infanterie appartenant à la brigade Givati, se trouvait aux abords du Kibboutz Kissufim, à la frontière avec Gaza, lorsqu’il a été tué aux environs de 17 heures 30, vendredi.

L’attaque a eu lieu durant les manifestations hebdomadaires à la frontière et l’armée a fait savoir qu’il avait été tué par un tireur du Hamas et qu’il y avait eu un échange de coups de feu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...