Une cyberattaque perturbe le gala de l’Orchestre philharmonique d’Israël
Rechercher

Une cyberattaque perturbe le gala de l’Orchestre philharmonique d’Israël

L'attaque fait planter le site web de l'orchestre et son partenaire Medici.TV lors d'une collecte de fonds visant à aider l'ensemble à surmonter les pertes causées par la pandémie

Le gala international 2020 de l'orchestre philharmonique. (Capture écran/YouTube)
Le gala international 2020 de l'orchestre philharmonique. (Capture écran/YouTube)

JTA – Une cyberattaque présumée a perturbé un gala en ligne organisé par l’Orchestre philharmonique d’Israël et diffusé en direct, rendant son visionnage impossible pour la plupart des 13 000 personnes dans le monde qui s’étaient inscrites.

L’attaque de dimanche après-midi ayant visé la collecte de fonds, qui visait à aider l’orchestre à surmonter les pertes dues à la Covid-19, a fait s’effondrer les sites web de l’orchestre et de son partenaire pour le gala, Medici.TV.

Peu après, l’orchestre a pu diffuser une retransmission de l’événement sur sa chaîne YouTube. L’intégralité du gala a ensuite été diffusée sur YouTube.

Helen Mirren, lauréate d’un Oscar, a animé un programme comprenant de courtes prestations du nouveau chef d’orchestre, Lahav Shani, et de ses musiciens, ainsi que des amis de l’orchestre, dont Pinchas Zukerman et Amanda Forsyth, Yefim Bronfman, Itzhak Perlman, Evgeny Kissin, András Schiff, Gil Shaham, Chen Reiss et Martin Frost.

« Il semble que les pirates informatiques étaient déterminés à faire taire notre message et à étouffer notre voix, mais ils n’y parviendront pas », a réagi Danielle Ames Spivak, directrice exécutive de l’association American Friends of the Israel Philharmonic Orchestra, qui a collaboré avec l’orchestre et la Fondation IPO pour l’événement. « Plus que jamais, nous sommes déterminés à diffuser le message d’espoir, de paix et de beauté de l’Orchestre philharmonique d’Israël dans le monde entier ».

Aucun groupe ou individu n’a revendiqué la responsabilité de la prétendue cyber-attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...