Une députée arabe à la conférence “50 ans d’occupation” de l’ONU
Rechercher

Une députée arabe à la conférence “50 ans d’occupation” de l’ONU

Aida Touma-Sliman cite l'obligation de “faire entendre ma voix à chaque tribune possible” ; Danon juge cette décision “honteuse”

La députée Aida Touma-Sliman de la Liste arabe unie à la Knesset, le 8 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La députée Aida Touma-Sliman de la Liste arabe unie à la Knesset, le 8 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Une députée arabe de la Knesset israélienne interviendra lors d’une conférence des Nations unies sur les « 50 ans d’occupation ».

Aida Touma-Sliman, élue de la Liste Arabe unie, participera à la conférence, qui aura lieu à la fin du mois aux Nations unies à New York. L’événement est sponsorisé par le comité des Nations unies sur l’Exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.

L’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Danny Danon, a critiqué la présence de Touma-Sliman, affirmant qu’il est « honteux qu’un député abuse de sa position et travaille avec les Palestiniens pour nuire à Israël à l’ONU ».

Il a ajouté que « sa présence dans ce rassemblement anti-israélien, dans le seul but de diffamer notre pays, dépasse toutes les lignes rouges. »

Touma-Sliman a réagi : « la déclaration de Danon est celle qui dépasse toutes les lignes rouges. »

« Il est temps d’exposer l’affreux visage de l’occupation, a-t-elle dit à Ynet. Mon travail, en tant que représentante d’un peuple qui soutient la fin de l’occupation et la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale, consiste à faire entendre ma voix à chaque tribune possible. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...