Une députée juive du Labour diffuse les insultes antisémites qu’elle a reçues
Rechercher

Une députée juive du Labour diffuse les insultes antisémites qu’elle a reçues

Luciana Berger rend publiques les insultes qu’elle a reçues sur Twitter, y compris des photos de la parlementaire affublée d'un long nez, des menaces de viols, de meurtre

La députée Luciana Berger (Crédit : Emma Baum)
La députée Luciana Berger (Crédit : Emma Baum)

Au milieu de l’affaire en cours sur l’antisémitisme au sein du parti Travailliste britannique, une députée juive du Labour, a mis en ligne une série de tweets et de messages privés qu’elle a reçus ces dernières années. Cela souligne le niveau inquiétant de harcèlement auquel font face les politiciens juifs au Royaume Uni.

Selon le Daily Mail, la membre du cabinet fantôme Luciana Berger, 34 ans, a dit avoir reçu des milliers d’insultes, dont des caricatures d’elle la montrant avec un nez hypertrophié, ainsi que des images d’étoiles jaunes rappelant le symbole que les nazis imposèrent aux juifs durant l’Holocauste.

La politicienne britannique a tweeté une compilation de ces insultes, certaines la menaçant de viol ou de meurtre.

« Pour ceux qui douteraient toujours, ceci est juste un petit aperçu de ce qu’est l’antisémitisme en 2016, » a ajouté Berger dans un tweet. « C’est la vraie réalité. »

Le Daily Mail a rapporté que le premier tweet antisémite que Berger a reçu, provenait du néo-nazi Garron Helm, 21 ans, originaire de Litherland, dans le Merseyside, il y a deux ans. Suite à ce tweet, Helm a été emprisonné durant quatre semaines.

Par la suite, Berger a reçu 2500 autres messages incendiaires, selon le journal britannique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...