Une diatribe virale contre un chauffeur fait suite à une insulte antisémite, selon l’étudiant
Rechercher

Une diatribe virale contre un chauffeur fait suite à une insulte antisémite, selon l’étudiant

Jake Croman, étudiant juif de l’université du Michigan, jure et insulte dans une vidéo vue des centaines de milliers de fois

Jake Croman, l'étudiant qui a insulté un chauffeur Uber. (Crédit : capture d'écran YouTube/Artur Zawada)
Jake Croman, l'étudiant qui a insulté un chauffeur Uber. (Crédit : capture d'écran YouTube/Artur Zawada)

Un étudiant de l’université du Michigan qui a été filmé criant un torrent d’insultes sur un chauffeur Uber dit qu’il répondait à des remarques antisémites.

Jake Croman, qui est juif, fait l’objet d’une enquête par l’administration de l’école et sa fraternité après que la vidéo a été publiée sur YouTube. Depuis qu’elle a été postée le 23 mars, trois jours après l’incident, elle a été vue plus de 550 000 fois.

Croman est le fils d’un promoteur immobilier multimillionnaire de New York, Steven Croman, qui fait l’objet d’une enquête par le procureur général de New York pour des suspicions d’utilisation de tactiques illégales pour faire pression sur les locataires des appartements à loyers contrôlés pour qu’ils quittent ces appartements, selon le New York Daily News.

A lire : Un chauffeur Uber londonien qui avait crié des injures antisémites condamné avec sursis

Dans la vidéo, le jeune Croman réprimande et se moque à plusieurs reprises du chauffeur Artur Zawada, utilisant le mot « f*ck » et un terme insultant pour les homosexuels.

Zawada a porté plainte auprès du département de police d’Ann Arbor pour cet incident et a démenti toute parole ou acte antisémite.

Il a déclaré au Tab Michigan que la diatribe n’avait pas été provoquée et était venue après qu’il a dit à Croman qu’il ne le conduirait pas à cause de précédentes mauvaises expériences avec l’étudiant.

Cependant, Croman à déclaré au Tab que Zawada avait fait une remarque offensante et avait « refusé de le prendre sur la base de ma religion ».

« Je ne suis pas fier de ma réaction à sa discrimination et je regrette le choix de mes mots, a déclaré Croman. Peu après l’altercation verbale, j’ai porté plainte auprès du département de police d’Ann Arbor, et ils s’occupent maintenant du problème. »

Selon Heavy.com, au moins une commentatrice YouTube a soutenu l’affirmation d’antisémitisme de Croman, disant qu’elle aussi avait subi un traitement antisémite de la part de Zawada.

Dans un communiqué, Rick Fitzgerald, porte-parole de l’université, a condamné le comportement de Croman.

« Nous attendons plus de nos étudiants. Quelles que soient les circonstances, personne ne mérite d’être traité de cette manière », a déclaré Fitzgerald.

Fitzgerald a déclaré que l’école attendait le rapport de la police avant d’envisager ses prochaines mesures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...