Rechercher

Une enfant tuée dans une explosion causée par des armes mal stockées à Gaza

Le ministère de l'Intérieur du Hamas explique avoir ouvert une enquête sur cet accident meurtrier survenu à Khan Younès au domicile d'un homme appartenant à un groupe terroriste

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des dégâts essuyés par une habitation du sud de la bande de Gaza, à Khan Younès, suite à une explosion, le 23 août 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)
Des dégâts essuyés par une habitation du sud de la bande de Gaza, à Khan Younès, suite à une explosion, le 23 août 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)

L’armée israélienne a indiqué qu’une explosion meurtrière était survenue mardi dans le sud de la bande de Gaza. Elle a été déclenchée par des armes qui avaient été mal stockées dans l’habitation d’un homme appartenant à un groupe terroriste.

Le ministère de l’Intérieur dirigé par le Hamas, dans la bande de Gaza, a expliqué qu’un Palestinien avait été tué et qu’un enfant avait été blessé dans cet accident survenu à Khan Younès.

Des informations parues dans les médias locaux et qui n’ont pas pu être vérifiées ont elles fait savoir qu’une fillette, Mira Attal, neuf ans, et le propriétaire de l’appartement, Nidal Attal, avaient perdu la vie dans l’explosion qui a aussi fait plusieurs blessés.

« Autre tragédie dans la bande de Gaza aujourd’hui », a commenté le lieutenant-colonel Richard Hecht, porte-parole de Tsahal auprès des médias internationaux. « Des armes stockées dans des conditions dangereuses dans la maison d’un homme appartenant à un groupe terroriste palestinien a explosé et a tué une enfant qui se trouvait à proximité. »

« Ce sont les tristes conséquences de la militarisation des secteurs réservés aux civils à des fins terroristes », a-t-il ajouté sur Twitter.

L’armée israélienne accuse le Hamas et les groupes terroristes de manière répétée d’opérer dans les zones civiles de la bande de Gaza.

Le communiqué du ministère de l’Intérieur du Hamas, qui a été transmis par les médias palestiniens, a précisé qu’une enquête était en cours sur la cause de l’explosion. L’identité de la personne tuée n’a pas été rendue publique par le ministère.

L’immeuble où l’explosion s’est produite, au sud de la bande de Gaza, a essuyé des dégâts, selon des images qui ont circulé sur les réseaux sociaux.

Les incidents de ce type, entraînés par des armes mal stockées, ont été nombreux au fil des années, selon les militaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...