Une exposition honorant les athlètes juifs vandalisée en Allemagne
Rechercher

Une exposition honorant les athlètes juifs vandalisée en Allemagne

La Confédération allemande des sports olympiques a condamné la destruction des statues, un "coup dur pour l’ensemble du sport allemand"

Une exposition en l'honneur d'athlètes juifs vandalisée à Bochum, en Allemagne, le 11 novembre 2020. (Crédit : Bagrut e.V / Facebook)
Une exposition en l'honneur d'athlètes juifs vandalisée à Bochum, en Allemagne, le 11 novembre 2020. (Crédit : Bagrut e.V / Facebook)

Une exposition en plein air honorant des athlètes juifs a été vandalisée dans la ville de Bochum, en Allemagne, la semaine dernière.

Des statues en plexiglas de l’athlète Lilli Henoch et des gymnastes Alfred et Gustav Flatow ont notamment été détruites dans la nuit du 9 au 10 novembre.

La statue de Walther Bensemann, l’un des fondateurs de la fédération allemande de football, avait déjà été endommagée il y a quelques semaines, dégradée par des graffitis antisémites.

La Confédération allemande des sports olympiques a condamné dans un communiqué la destruction des statues, la qualifiant de « coup dur pour l’ensemble du sport allemand ».

L’exposition itinérante se concentre sur les stars juives du sport allemand jusqu’en 1933, ainsi qu’à quelques-unes ayant été exploitées par les nazis pour éviter un boycott des Jeux olympiques de 1936 à Berlin.

« La destruction délibérée des statues de cette importante exposition nous a stupéfiés », a déclaré Thomas Eiskirch, maire de Bochum, qui avait participé à l’inauguration de l’exposition le 7 octobre. « Bochum était et reste une ville cosmopolite et tolérante dans laquelle la culture du souvenir aura toujours sa place », a-t-il ajouté.

L’exposition a voyagé à travers l’Allemagne depuis 2015. Plusieurs dégradations l’ont visée, notamment à Francfort en 2017, et le mois dernier à Wetzlar.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...