Une jeune Israélo-égyptienne déchue de sa nationalité égyptienne
Rechercher

Une jeune Israélo-égyptienne déchue de sa nationalité égyptienne

Le Premier ministre égyptien a révoqué la nationalité de Dina Ovadia, née en Egypte et qui a découvert à l'âge de 15ans sa judéité

Quatre soldates de l'armée israélienne, 20017 (Crédit : autorisation de/CC BY Israeli Defence Forces Spokesperson's Unit)
Quatre soldates de l'armée israélienne, 20017 (Crédit : autorisation de/CC BY Israeli Defence Forces Spokesperson's Unit)

Rouleen Abdullah, née à Alexandrie en Egypte, a appris à l’âge de 15 ans qu’elle était juive dans des circonstances violentes. Rouleen Abdullah a depuis lors changé de nom et de vie.

Alors qu’elle se trouvait chez elle avec ses frères et sa mère en Egypte, des « musulmans radicaux », munis d’armes, sont entrés dans leur appartement et les ont menacé de quitter le pays, en tirant en l’air.

Après cet événement, leur grand-père leur a, alors, expliqué que la famille était juive. « C’était difficile à comprendre pour moi, parce qu’à l’école on nous enseigne à détester les juifs, » confesse la jeune femme de 22 ans.

La famille a alors quitté l’Egypte précipitamment, et s’est installée à Jérusalem, rapporte Ynet.

Rouleen Abdullah s’appelle aujourd’hui Dina Ovadia. Elle a terminé son service militaire dans l’armée israélienne, il y a un an et demi.

Porte parole de Tsahal, la jeune fille avait été récompensée en tant que « soldate d’exception ».

Dans une vidéo réalisée à l’occasion, elle déclarait que son rêve était de pouvoir visiter l’Egypte en portant l’uniforme pour pouvoir dire sa vision d’Israël. « Je suis juive, et j’en suis fière, » ajoute-t-elle dans la vidéo.

Cette vidéo aurait causé un véritable scandale en Egypte. Lundi dernier Ahmed Moussa, une personnalité égyptienne, a donc déclaré à l’antenne que le Premier ministre égyptien, Sherif Ismail, avait décidé de révoquer la citoyenneté égyptienne de la jeune fille.

Dina Ovadia s’est indignée de cette décision. « Il devrait savoir que je suis d’abord et principalement fière d’être juive et Israélienne, et après une Egyptienne ».

Elle est aujourd’hui étudiante en en relations internationales à l’université hébraïque de Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...