Une nouvelle initiative caritative juive inspirée par Gates et Buffett
Rechercher

Une nouvelle initiative caritative juive inspirée par Gates et Buffett

Le Jewish Future Pledge appelle les riches donateurs à attribuer au moins 50 % de leurs dons caritatifs, dans leurs plans successoraux, à des causes communautaires

Le philanthrope Bill Gates s'exprime lors d'une conférence du fonds global de lutte contre le SIDA, la tuberculose et la malaria à Montréal, au Québéc, le 17 septembre 2016 (Crédit : AFP PHOTO / Geoff Robins)
Le philanthrope Bill Gates s'exprime lors d'une conférence du fonds global de lutte contre le SIDA, la tuberculose et la malaria à Montréal, au Québéc, le 17 septembre 2016 (Crédit : AFP PHOTO / Geoff Robins)

JTA — Une nouvelle initiative appelle les donateurs juifs américains à attribuer au moins 50 % de leurs dons caritatifs dans leurs plans successoraux à des causes liées aux Juifs ou à Israël.

L’initiative Jewish Future Pledge, cofondée par le philanthrope et entrepreneur Michael Leven et une cadre juive, Amy Holtz, a été lancée mercredi.

Elle a été inspirée partiellement par une autre initiative, Giving Pledge, mise au point par les milliardaires américains Bill Gates et Warren Buffett, qui appelle les personnes favorisées, dans le monde entier, à donner la majorité de leur fortune à des causes charitables.

« Nous avons une opportunité historique d’écrire le prochain chapitre de l’histoire juive », a déclaré Levin dans un communiqué. « En agissant maintenant, nous pourrons garantir que plus de 600 milliards de dollars seront mis de côté pour des causes juives lorsque nos richesses seront transférées de cette génération à la suivante. »

« Je voulais lancer une conversation avec ma famille sur l’importance d’assurer l’avenir des Juifs. Je vois une opportunité énorme qui permettra d’aider à lancer des milliers – et même des millions – de conversations similaires autour des tables juives, et ce avant que ma génération ne s’éteigne, sur le pourquoi de l’importance d’un avenir juif », a-t-il continué.

Les premiers signataires comprennent des philanthropes juifs comme Charles Bronfman, Bernie Marcus, Julie Platt et Tom Stern.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...