Une organisation juive US appelle les Juifs à la prudence lors des élections
Rechercher

Une organisation juive US appelle les Juifs à la prudence lors des élections

La Conférence des Présidents dit que s'il n'y a pas de menaces sérieuses contre la communauté juive, les extrémistes sont susceptibles de viser les "symboles de leurs préjugés"

Un juif américain passe devant une vitrine de magasin couverte d'un panneau avec le mot "Vote" peint dessus avant le jour du scrutin, le 2 novembre 2020, à Los Angeles. (AP Photo/Jae C. Hong)
Un juif américain passe devant une vitrine de magasin couverte d'un panneau avec le mot "Vote" peint dessus avant le jour du scrutin, le 2 novembre 2020, à Los Angeles. (AP Photo/Jae C. Hong)

La Conférence des présidents des principales organisations juives américaines a publié un bulletin de sécurité spécial invitant les Juifs américains à la prudence le jour de l’élection et après celle-ci.

Bien que le bulletin indique qu' »il n’y a pas de menaces sérieuses connues contre les institutions ou organisations juives » liées aux élections, il avertit que le vent pourrait tourner rapidement, en fonction des résultats, entraînant « un environnement de menace élevée au moins jusqu’au début de 2021 ».

« Il reste probable que les extrémistes violents cibleront des individus ou des institutions qui représentent des symboles de leurs griefs, ainsi que des griefs fondés sur l’affiliation politique ou la perception d’une position politique, ce qui augmente le potentiel de menaces à motivation politique ou idéologique contre la communauté juive », est-il précisé.

« Comme les lieux de culte, les centres de la communauté juive, les écoles, les centres pour personnes âgées et autres installations sont souvent utilisés comme lieux de vote, ou situés à proximité des lieux de vote, les dirigeants et le personnel de sécurité sont encouragés à rester conscients des menaces mentionnées dans ce document. Il est également conseillé aux dirigeants de mettre en œuvre de manière pro-active les meilleures pratiques en matière d’installations et de sécurité, qui permettent de traiter efficacement les différents domaines de vulnérabilité et les différentes méthodes d’attaques », ajoute le bulletin.

Le bulletin a également ajouté plusieurs recommandations concernant les procédures de sécurité, appelant à la vigilance dans les bureaux de vote à l’intérieur ou à proximité des institutions juives.

Les recommandations sont :

– Recenser les bureaux de vote au sein ou à proximité des organisations juives afin d’avoir une meilleure connaissance de la situation en cas de troubles civils.

– Assurer la coordination avec les forces de l’ordre avant l’élection. N’oubliez pas que chaque État a ses propres règles de sécurité dans les bureaux de vote, et que les organisations qui font office de bureau de vote doivent comprendre ce que les mesures de sécurité peuvent ou ne peuvent pas impliquer. Les organisations doivent reconnaître que la présence des forces de l’ordre dans les bureaux de vote peut varier d’une communauté à l’autre.

– Vérifiez qui consulte ou publie sur un compte de média social ou sur le site web d’une organisation afin d’identifier les menaces potentielles avant l’élection.

– Envisagez des procédures de sécurité afin que les personnes qui attendent dehors pour entrer soient protégées contre le risque d’accès de véhicules dans la rue ou sur le parking.

– Veillez à ce que des procédures de sécurité soient mises en place et coordonnées avec les autorités compétentes afin de respecter la loi électorale et les directives de vote en ce qui concerne l’accès aux bureaux de vote ; s’assurer que les sorties sont clairement marquées et non bloquées au cas où une évacuation serait nécessaire.

– Signalez immédiatement tout comportement suspect aux forces de l’ordre, et ne négligez aucun signe de haine. Veillez à ce que le personnel et les bénévoles soient également formés pour le faire.

– Soyez prêt à fermer rapidement vos locaux en cas de troubles civils.

– Collaborer avec d’autres groupes/organisations interconfessionnels afin de disposer d’un plan et d’une réponse coordonnés en cas de troubles civils.

– Disposer d’un plan de communication de crise pour mieux informer les employés, les membres ou les paroissiens afin de fournir rapidement des mises à jour et des pistes d’action, si nécessaire.

– Passez en revue ou établissez des procédures d’opérations d’urgence et assurez-vous de discuter de ces procédures et des considérations ci-dessus avec vos comités de sécurité internes. Veillez à ce que tout le personnel et les principaux responsables non professionnels comprennent tout nouveau plan mis au point.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...