Une pétition lancée en faveur d’une poursuite en justice contre Mediapart
Rechercher

Une pétition lancée en faveur d’une poursuite en justice contre Mediapart

Ce dimanche, le site d’information a publié un blog controversé intitulé « Israël poursuit la Shoah des Palestiniens »

Capture d’écran de l’article « Israël poursuit la shoah des Palestiniens » publié dimanche 1er avril 2018 par le site d’information Mediapart (Crédit : Mediapart)
Capture d’écran de l’article « Israël poursuit la shoah des Palestiniens » publié dimanche 1er avril 2018 par le site d’information Mediapart (Crédit : Mediapart)

Ce dimanche, la rubrique « Les Blogs » du site d’information Mediapart a publié un post controversé intitulé « Israël poursuit la shoah des Palestiniens ». Une pétition sur le site Change.org a depuis été lancée en faveur d’une « poursuite en justice de Mediapart pour diffamation ». Ce mardi soir, la pétition avait récolté plus de 6 000 signatures.

« Mediapart fait partie des médias français les plus acharnés pour désavouer Israël », affirmait Solange Hendi, qui a lancé la pétition. « Et pour ce faire, il utilise la désinformation qui en l’occurrence équivaut à une diffamation. La conséquence concrète et immédiate est l’encouragement de la haine contre le Juif et au meurtre de celui-ci », ajoutait-elle.

L’article de Mediapart, qui a depuis été mis hors ligne mais qui est toujours disponible en cache, faisait suite aux violentes manifestations organisées vendredi à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, sous l contrôle du groupe terroriste palestinien du Hamas.

« La manifestation pacifique des Palestiniens pour la fin du blocus de Gaza et pour le droit au retour des réfugiés chassés de leurs terres après la création de l’Etat sioniste d’Israël en 1948 a été réprimée une nouvelle fois dans un bain de sang qui a fait 16 morts et plus de 1 400 blessés ce vendredi 30 mars 2018 », dénonçait l’article polémique signé « AbdouRahmane ».

« En effet, ‘l’armée la plus morale du monde’ n’a pas hésité à tirer à balles réelles sur des manifestants qui brandissaient des drapeaux et des slogans pour réclamer la fin de l’occupation de leurs terres et la levée du blocus qui étouffe la population de Gaza depuis 12 ans », ajoutait-il.

L’auteur, « AbdouRahmane », a depuis lui aussi lancé une pétition pour « la fin du blocus de Gaza ».

A LIRE : Ce que nous savons ou ignorons au sujet des manifestations de vendredi à Gaza

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...