Une reine de beauté libanaise perd son titre suite à une visite en Israël
Rechercher

Une reine de beauté libanaise perd son titre suite à une visite en Israël

Les lois anti-Israël ont mené Beyrouth à priver Amanda Hanna de sa couronne de Miss Lebanon Emigrant 2017

Amanda Hanna, l'ancienne Miss Lebanon Emigrant 2017. (Crédit : Facebook)
Amanda Hanna, l'ancienne Miss Lebanon Emigrant 2017. (Crédit : Facebook)

Une reine de beauté ayant la double nationalité suédoise et libanaise a perdu sa couronne après que les organisateurs du concours ont découvert qu’elle s’est rendue en Israël l’année dernière, a annoncé vendredi le journal londonien The Independent.

Amanda Hanna a gagné le titre de Miss Lebanon Emigrant 2017 en août, mais un voyage scolaire en Israël en 2016, dont le visa apparaît sur son passeport suédois, lui a coûté son titre.

« Après avoir communiqué notre décision au ministre libanais du Tourisme, il a été décidé que Hanna devrait être dépouillée de son titre parce que sa visite en Israël viole les lois de notre pays », a déclaré dans un communiqué le Festival des émigrés libanais à Dhour Al Choueir.

Au Liban, tout contact avec des Israéliens est considéré comme étant illégal, et les contrevenants risquent une peine de prison.

Ce n’était pas la première fois qu’une candidate d’un concours de beauté libanais se retrouve en difficulté en raison de ses connexions israéliennes.

En janvier 2015, Miss Liban a failli perdre sa couronne après avoir été photographiée avec Miss Israël. Sally Greige devait faire l’objet d’une enquête pour avoir posé sur une photo avec la représentante israélienne au concours de beauté Miss World, Doron Matalon, qui a publié la photo sur son compte Instagram.

Greige s’est plus tard défendue en accusant Matalon de l’avoir forcée à prendre la photo à la dernière minute, et sans son consentement. Matalon, elle, avait souligné que la photo était authentique et qu’elle était triste que Greige ait été critiquée dans son pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...