Une réponse pleine d’humour au racisme anti-arabe devient virale
Rechercher

Une réponse pleine d’humour au racisme anti-arabe devient virale

Zizo Abul Hawa a trouvé dans son immeuble à Tel Aviv une notice mettant en garde les locataires de la présence d' "un Arabe dans l'immeuble"

Un résident arabe de Tel-Aviv prend un selfie devant une notice anti-arabe accrochée dans la cage d'escalier de son immeuble le 12 octobre 2015 (Crédit : Capture d'écran Facebook)
Un résident arabe de Tel-Aviv prend un selfie devant une notice anti-arabe accrochée dans la cage d'escalier de son immeuble le 12 octobre 2015 (Crédit : Capture d'écran Facebook)

La réponse humoristique d’un résident arabe de Tel-Aviv, qui rentrait chez lui lundi pour trouver une notice accrochée dans la cage d’escalier de son immeuble mettant en garde les voisins qu’il y a « un Arabe dans l’immeuble » est devenue virale sur les médias sociaux.

« En raison de la situation sécuritaire, je pense que nous ne pouvons pas nous permettre d’être indifférents et de ne rien faire sur le fait que nous avons un Arabe dans l’immeuble », expliquait la lettre anonyme ouvert avant de nommer Zizo Abul Hawa en caractères gras.

« Je ne veux pas le disqualifier purement et simplement, mais je pense qu’il est très important de reconnaître ce problème et de l’examiner minitieusement. Il est de notre droit de prendre soin de nous-mêmes et de nos familles et de se sentir en sécurité dans notre immeuble », peut-on lire.

L’annonce a ensuite invité les locataires à discuter de la question lors d’une réunion prévue plus tard cette semaine.

Hawa a pris un selfie à côté de la notice qu’il a publié sur sa page Facebook avec la légende : « Yo ! Je viens et je vais apporter des muffins ! ».

En quelques heures, sa publication a recueilli des milliers de likes et a été partagée des milliers de fois sur le média social.

« Quand j’ai vu ça, j’ai ri, même si je sais que ce n’est pas vraiment drôle pour tout le monde », a déclaré Hawa sur la Deuxième chaîne.

« Je suis habitué à ce genre de situations et je suis le genre de personne qui essaie de prendre les choses avec humour. Sinon, qu’est-ce qui me reste ? ».

Peu de temps après, une autre notice anonyme, écrite en réponse à la première notice, a trouvé son chemin dans la cage d’escalier de l’immeuble.

« En raison de la situation sécuritaire, nous ne pouvons pas nous permettre d’être indifférents face à la suspicion, la xénophobie et la peur », peut-on lire sur la deuxième notice. « Je vous invite à une fête, une révolution de joie, parce que nous sommes tous de la même famille ».

Sur Facebook, Hawa a remercié ses amis et d’autres utilisateurs des médias sociaux pour leur soutien. « Grâce à une personne stupide, nous avons eu une orgie d’amour à la place », a-t-il écrit.

« L’ignorance et le racisme peuvent prendre le droit sur nos vies et je me sens désolé pour eux [l’auteur de la notice] en fin de compte », a déclaré Hawa à une chaîne de télévision.

« Ce sont des comiques et de toute façon, je n’ai eu que des messages de soutien et d’encouragement après le post mais je ne pensaisvraiment pas que cela deviendrait une grosse affaire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...