Une républicaine efface un tweet comparant procès nazis et procès Trump
Rechercher

Une républicaine efface un tweet comparant procès nazis et procès Trump

Après avoir été critiquée par plusieurs organisations républicaines, Patricia Bast Lyman s'est excusée et a affirmé qu'elle avait été mal comprise

Une photo de la salle du tribunal de Nuremberg datant du mois de novembre 1945 où Hersch Lauterpacht a apporté sa contribution au dossier contre le nazi Hans Frank. (Autorisation)
Une photo de la salle du tribunal de Nuremberg datant du mois de novembre 1945 où Hersch Lauterpacht a apporté sa contribution au dossier contre le nazi Hans Frank. (Autorisation)

JTA — Un membre du Comité national républicain de Virginie a supprimé un commentaire sur Facebook semblant suggérer que les procès publics des nazis étaient plus équitables que le récent procès de l’ancien président Donald Trump au Sénat américain.

Un haut dirigeant juif républicain a qualifié le commentaire de « scandaleux et indéfendable » avant que Patricia Bast Lyman, la membre républicaine du comité, ne s’excuse et ne dise que ce commentaire avait été mal interprété.

Lyman commentait sur Facebook la publication d’un autre républicain de Virginie, Steve Knotts, qui semble avoir été également supprimé. Dans son commentaire, Lyman a écrit : « Au moins certains de ceux qui ont été jugés par les nazis étaient peut-être de véritables criminels, contrairement à la débâcle actuelle ».

Dans les procès publics, les procureurs nazis ont jugé des personnes accusées de délits politiques ; pratiquement toutes ont été condamnées, la plupart à la peine de mort. Samedi, le Sénat a acquitté Trump dans son procès en destitution.

Denver Riggleman, un ancien membre républicain du Congrès de Virginie qui a ouvertement critiqué l’antisémitisme, a qualifié le commentaire de « violement antisémite ». (Dans son fil Twitter, Riggleman a d’abord compris le commentaire comme portant sur les procès de Nuremberg, dans lesquels les nazis étaient les accusés et non les procureurs, avant de se corriger lui-même).

Tout comme la Teenage Republican Federation of Virginia, qui a écrit qu’elle était « découragée et dégoûtée » par le commentaire, ajoutant : « Il n’y a pas de place pour l’antisémitisme, le racisme ou le sectarisme dans le #GOP ».

Le directeur exécutif de la Coalition juive républicaine, Matt Brooks, a également condamné le commentaire, en tweetant que ce commentaire était « scandaleux et indéfendable ». Il a ensuite tweeté qu’il avait tendu la main à Lyman et qu’elle « était très désolée, contrite et sincèrement bouleversée par l’impression que ses commentaires ont provoquée ».

Après avoir supprimé le commentaire, Lyman a écrit sur Facebook qu’elle a « toujours été sans équivoque avec Israël et le peuple juif, et j’ai eu le privilège de passer près de 20 ans à représenter ceux qui fuient la persécution pour leur foi dans le monde entier ».

« Je suis horrifiée que mon commentaire ait été perçu comme une atteinte à la mémoire de ces millions de personnes qui ont péri uniquement parce qu’elles étaient juives », a-t-elle écrit. « Cela n’est pas dans mon cœur, ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Je suis vraiment désolée que quelqu’un ait cru un instant qu’il y avait une mauvaise intention de ma part ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...