Une route « augmentée » recharge les voitures électriques à Eilat
Rechercher

Une route « augmentée » recharge les voitures électriques à Eilat

L'entreprise Electroroad prévoit de relier Eilat et l'aéroport international de la ville du sud d'ici un an

Le principe est simple, selon l’entreprise israélienne Electroroad qui semble avoir trouvé l’application concrète d’une idée pour pallier le manque d’autonomie des voitures électriques; une idée déjà présente dans les cartons d’ingénieurs coréens et britanniques. Ainsi, « ce système s’installe sur n’importe quel type de route à la vitesse d’un kilomètre par jour, » rapporte le magazine Détours.

La ville d’Eilat a passé commande à l’entreprise d’une route reliant Eilat à l’aéroport international de la ville du sud pour ses autobus. Un test observé de près par l’Union européenne, qui a subventionné cette initiative avant, en cas de succès, de l’importer sur le Vieux continent ?

« Le système conçu par Electroad peut être défini comme une route augmentée, détaille Détours. Des plaques électro-aimants et des câbles de cuivre courent sous le bitume, connectés à des bornes latérales qui transmettent le courant ».

Elles permettent au véhicule de rouler le long de ses routes et assurent une capacité de 5km hors des voies adaptées. Un autre avantage mis en avant par l’entreprise israélienne est que les véhicules pourront également partager l’électricité produite.

A terme, si ce système est installé à une grande échelle les émissions de carbone pourraient considérablement chuter et améliorer la qualité de l’air.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...