Une technologie israélienne pour panser des brûlures utilisée en Europe, en Inde
Rechercher

Une technologie israélienne pour panser des brûlures utilisée en Europe, en Inde

Le système SpinCare utilise un pistolet médical pour appliquer un substitut de peau translucide sur les plaies, remplaçant ainsi les bandages douloureux et restrictifs

Un médecin utilise le pistolet Spincare pour traiter des blessures. (YouTube)
Un médecin utilise le pistolet Spincare pour traiter des blessures. (YouTube)

Des médecins israéliens, européens et indiens ont commencé à utiliser un appareil mis au point en Israël qui leur permet de pulvériser un substitut de peau translucide sur les brûlures et les blessures, remplaçant ainsi les bandages douloureux et restrictifs, a rapporté lundi le journal britannique The Guardian.

Le système Spincare, conçu par la société Nanomedic, basée à Lod, utilise un pistolet médical spécial pour appliquer le matériau nano-fibreux respirant, semblable à une bande, qui adhère à la zone blessée.

La souplesse de la pellicule confère une plus grande mobilité aux patients, ce qui est souvent un élément clé de la guérison des brûlures, et leur permet également de prendre une douche, ce qui est parfois difficile avec des pansements ordinaires. Pour les médecins, la membrane translucide permet des examens sans contact avec le point sensible.

Bien que la technique utilisée par Spincare existe depuis des années, elle n’a jamais été disponible auparavant dans un appareil suffisamment petit et compact pour que les médecins puissent facilement l’utiliser sur le lit d’un patient.

Cinq patients ont été traités avec le système à l’hôpital britannique Queen Victoria dans le Sussex et les résultats observés sur des brûlures superficielles ont été positifs, selon Baljit Dheansa, un médecin britannique spécialisé dans les brûlures et les cicatrices.

« C’est un système d’arme à guidage laser », a déclaré Dheansa, en référence au point laser du pistolet Spincare qui aide les médecins à orienter l’appareil. « Vous ne faites que tourner. »

« Bien que ce ne soit pas absolument nouveau dans le sens où c’est un pansement qui reste collé, c’est une nouvelle façon de l’appliquer », a déclaré Dheansa. « Et à certains égards, c’est probablement un peu plus facile. »

« Avec ce type de pansement, dans les bonnes circonstances, cela signifie simplement que le patient n’a pas à apprendre comment faire les pansements, et qu’ils n’ont pas à s’inquiéter autant. Ils sont un peu plus détendus », a-t-il déclaré.

Le spécialiste des brûlures Baljit Dheansa. (YouTube)

Il est moins efficace dans le traitement des brûlures profondes, a déclaré Dheansa au journal, mais a souligné que Nanomedic ne prétendait pas que Spincare était efficace pour ce genre de blessures.

En attendant, l’hôpital Queen Victoria a convenu d’acheter d’autres capsules Spincare, a déclaré Dheansa.

« Ce que nous essayons autant que possible, c’est d’avoir une vision assez indépendante de ces choses », a-t-il expliqué. « Bien qu’une entreprise dise qu’elle fait ceci et cela, nous venons de manière assez innocente et indépendante et disons : ‘C’est ce que vous dites mais voyons ce qu’elle fait réellement.' »

La première utilisation du système Spincare a démontré que celui-ci « fait ce qui est écrit sur la boîte », a-t-il dit.

Gary J Sagiv, vice-président de Nanomedic pour le marketing et les ventes, a déclaré au Guardian qu’un hôpital en Allemagne utilisait le produit pour traiter les blessures au visage, tandis que d’autres centres médicaux l’ont utilisé sur des plaies chroniques au pied qui peuvent se développer chez les personnes diabétiques.

Le prix du système varie selon le pays où il est vendu, a-t-il dit, affirmant qu’il est plus rentable que d’autres méthodes avancées de bandages.

Selon Dheansa, la communauté médicale débat pour savoir si le changement fréquent des pansements est le meilleur moyen de traiter les plaies, et certains pansements plus avancés n’ont déjà pas besoin d’être remplacés aussi souvent que les bandages traditionnels.

« Spincare est le même genre de concept – l’idée est de protéger une plaie et de laisser la nature faire ce qu’elle fera », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...