Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Une tempête de type tropical rare va balayer Israël et l’Egypte samedi

Des fortes pluies et des vents forts accompagnés d'inondations dans les zones à basse altitude pourraient marquer ce ouragan qui parcourt la mer Méditerranée

La plage de Tel Aviv un jour de tempête hivernale, à Tel Aviv, le 5 janvier 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La plage de Tel Aviv un jour de tempête hivernale, à Tel Aviv, le 5 janvier 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Israël devrait être balayé par une tempête tropicale hybride rare pendant le week-end, susceptible d’être accompagnée par des pluies lourdes, des vents forts et des inondations dans tout le pays.

Les prévisionnistes ont fait savoir que le « médicane » (mot valise pour ouragan méditerranéen) qui balaie actuellement l’est de la Méditerranée toucherait le pays samedi.

Des mises en garde contre des inondations-éclairs ont été émises dans le sud et les chemins de randonnées, ainsi que les sites touristiques, ont été fermés pour le week-end.

Les précipitations devraient atteindre 100 à 200 millimètres dans tout le pays avec des vents qui pourraient être de 110 kilomètres par heure.

Les prévisionnistes ont fait savoir que la majorité des chutes de pluie et des inondations auront lieu dans des zones de basse altitude du centre et du sud d’Israël.

Les responsables de la bande de Gaza ont déclaré l’état d’urgence vendredi et il devrait rester en vigueur jusqu’à samedi soir. Plusieurs municipalités du sud d’Israël se préparent également à la tempête et elles ont ouvert des lignes téléphoniques d’urgence et des centres de secours.

La compagnie nationale d’électricité israélienne a conseillé d’enlever les objets susceptibles d’être balayés ou endommagés par la tempête des balcons et des toits.

Des images satellite ont montré, vendredi matin, cette tempête de type tropical – un cyclone d’environ 480 kilomètres de large – se dirigeant vers l’Etat juif et l’Egypte.

Ce type de cyclone est un phénomène météorologique rare en méditerranée, qui n’est observé que tous les deux ou trois ans. A quelques occasions, ils ont pu avoir la force d’un ouragan de catégorie 1.

Le Bureau de la météorologie du Royaume-Uni a déclaré vendredi dans la matinée que cette tempête était « incroyablement rare à cette extrémité orientale de la méditerranée ».

L’Egypte a d’ores et déjà été frappé par de fortes pluies et des inondations importantes au cours de la semaine passée. Les intempéries ont fait onze morts dans le secteur du Caire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.