Une terroriste présumée tente de poignarder des passants à Jérusalem
Rechercher

Une terroriste présumée tente de poignarder des passants à Jérusalem

Un homme a été légèrement blessé lors d'une attaque sur la promenade Armon Hanatziv ; l'assaillante a été arrêtée et emmenée pour être interrogée

Une femme soupçonnée d'une attaque au couteau sur la promenade Armon Hanatziv de Jérusalem, le 21 février 2020. (Crédit : ZAKA)
Une femme soupçonnée d'une attaque au couteau sur la promenade Armon Hanatziv de Jérusalem, le 21 février 2020. (Crédit : ZAKA)

Une femme a tenté de poignarder des passants sur une promenade populaire de Jérusalem vendredi dans une attaque terroriste présumée, ont rapporté la police et un service de secours.

La femme a tenté de poignarder plusieurs personnes sur la promenade Armon Hanatziv avec un couteau, a déclaré l’organisation United Hatzalah dans un communiqué. Un homme a subi des blessures superficielles ne nécessitant pas de soins médicaux.

Elle aurait été projetée au sol par des passants avant que la police ne la conduise en garde à vue.

Le couteau utilisé dans une attaque terroriste présumée sur la promenade Armon Hanatziv de Jérusalem, le 21 février 2020. (Crédit : United Hatzalah)

La police a déclaré qu’une attaque au couteau avait eu lieu, sans donner immédiatement de détails supplémentaires.

Le site d’information Ynet a interviewé Itzik Itach, qu’il a identifié comme étant l’homme qui a empoigné l’agresseuse.

« Elle a crié ‘Allahu Akbar’ (Dieu est grand) et a essayé de poignarder un passant », a déclaré Itach. « Nous lui avons sauté dessus, et je l’ai maintenue jusqu’à ce qu’une voiture de police arrive. »

L’incident s’est produit dans un contexte de violence accrue en réponse au plan de paix du président américain Donald Trump dévoilé le mois dernier, que les dirigeants palestiniens ont rejeté catégoriquement.

Il y a plusieurs semaines, des officiers ont arrêté sur le mont du Temple deux adolescents de Jérusalem-Est qui étaient armés d’un couteau, avec lequel, selon la police, ils prévoyaient de s’en prendre à l’un des officiers stationnés sur le site.

La promenade Armon Hanatziv a été le théâtre de plusieurs attaques dans le passé, la dernière en janvier 2017, lorsqu’un assaillant de Jérusalem-Est a percuté son camion contre un groupe de soldats, tuant quatre officiers de l’armée israélienne.

Les lieux d’une attaque au couteau sur la promenade d’Armon Hanatziv de Jérusalem, le 21 février 2020. (Crédit : United Hatzalah)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...