Une visite du Pape en Israël pour les négociations de paix ?
Rechercher

Une visite du Pape en Israël pour les négociations de paix ?

Le pape François pourrait venir en automne pour prôner la nécessité d'un accord de paix ; une délégation pourrait venir dès le mois prochain

Le pape François avant son audience hebdomadaire, au Vatican, le 14 septembre 2016. (Crédit : AFP/Tiziana Fabi)
Le pape François avant son audience hebdomadaire, au Vatican, le 14 septembre 2016. (Crédit : AFP/Tiziana Fabi)

Des responsables israéliens et du Vatican ont entamé des négociations pour évoquer la possibilité d’une visite en Israël et dans la région du pape François visant à promouvoir la paix entre Israéliens et Palestiniens. Une délégation du Vatican devrait arriver en Israël dès le mois prochain et est d’ores et déjà en quête de dates de visite possibles à l’automne, a rapporté jeudi la Dixième chaîne, citant des sources anonymes proches du Vatican.

Aucune confirmation immédiate n’a émané de la cité papale.

Cette information survient vingt-quatre heures après la rencontre entre le président américain Donald Trump et le souverain pontife à Rome. Trump a achevé mardi une visite au Moyen Orient en Israël, en Cisjordanie et en Arabie Saoudite.

En Israël, Trump a indiqué vouloir mener à bien « l’accord ultime » et voudrait aider à faciliter les négociations entre Israël et les Palestiniens. Il a chargé son gendre Jared Kushner et l’ancien avocat en droit de l’immobilier Jason Greenblatt d’ouvrir la voie. Greenblatt est revenu après son voyage et organise actuellement des réunions de suivi avec des responsables israéliens et palestiniens.

Le pape françois, à gauche, échange des cadeaux avec le président américain Donald Trump durant une audience privée au Vatican, le 24 mai 2017 ( Crédit : Alessandra Tarantino/POOL/ AFP PHOTO / )
Le pape françois, à gauche, échange des cadeaux avec le président américain Donald Trump durant une audience privée au Vatican, le 24 mai 2017 ( Crédit : Alessandra Tarantino/POOL/ AFP PHOTO / )

Après sa rencontre « fantastique » avec le pape, mercredi, le président américain a promis de promouvoir la paix dans le monde entier.

Le souverain pontife a appelé Israéliens et Palestiniens à conclure un accord de paix à de multiples reprises, plus récemment au mois de janvier.

Le pape s’était rendu en Israël en 2014, embarquant pour un voyage de trois jours qui lui avait aussi permis de rencontrer l’Autorité palestinienne.

En Israël, il avait prié au mur Occidental, laissant une note écrite à la main avec le « Notre père » écrit en espagnol, sa langue natale. Il avait rendu hommage aux victimes de l’Holocauste en baisant la main de plusieurs rescapés et avait accepté la requête d’Israël de prier à un mémorial des victimes d’attentats suicides à la bombe et autres attaques.

Le Pape François place une note  de prière au mur Occidental, le lieu de prière le plus saint du Judaïsme, dans la vieille Ville de Jérusalem le 26 mai 2014 (Crédit  : Thomas Coex/AFP)
Le Pape François place une note de prière au mur Occidental, le lieu de prière le plus saint du Judaïsme, dans la vieille Ville de Jérusalem le 26 mai 2014 (Crédit : Thomas Coex/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...