Une voiture enfonce un checkpoint ; un garde-frontière blessé
Rechercher

Une voiture enfonce un checkpoint ; un garde-frontière blessé

Le conducteur d’une voiture volée a refusé de s’arrêter, les forces de sécurité ont ouvert le feu ; un officier a été touché par une balle perdue

La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)
La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)

Un officier de la police des frontières a été grièvement blessé dimanche matin quand deux véhicules ont enfoncé un checkpoint près de Jérusalem.

Le premier véhicule, qui avait été signalé comme volé, s’est approché du checkpoint de Mazmuria, près du quartier Har Homa du sud de Jérusalem, et l’officier lui a ordonné de s’arrêter.

Le conducteur a refusé de s’arrêter et l’officier a tiré en l’air.

Un camion situé derrière la voiture a dévié de sa voie pour se diriger vers l’officier et un garde de sécurité privé a tiré dans les roues.

L’officier aurait été blessé dans le dos par une balle qui aurait ricoché. Il a été emmené au centre médical de Shaare Zedek de Jérusalem.

Les deux véhicules ont enfoncé le checkpoint et fui en Cisjordanie vers Bethléem. Les forces de sécurité israéliennes fouillaient la zone et ont lancé une enquête sur l’incident.

La police pense que l’incident est de nature criminelle et non terroriste. Il n’a pas été précisé s’il y avait un lien entre les deux véhicules.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...