Une yeshiva, près de Londres, brûle lors de la première nuit de Hanoukka
Rechercher

Une yeshiva, près de Londres, brûle lors de la première nuit de Hanoukka

Ce complexe d'environ 1 000 mètre-carrés qui hébergeait une épicerie, des salles de réception et des classes, servait à la communauté ultra-orthodoxe

Jacob Gross à la yeshiva et synagogue de Canvey Island, dans la région de Londres, le 13 décembre 2019. (Cnaan Liphshiz/JTA)
Jacob Gross à la yeshiva et synagogue de Canvey Island, dans la région de Londres, le 13 décembre 2019. (Cnaan Liphshiz/JTA)

Une yeshiva située à proximité de Londres a été lourdement endommagée au cours d’un incendie qui a détruit plusieurs parties du bâtiment, sans faire de blessés.

Ce sinistre survenu à Canvey Island, un village de pêcheurs du sud du Londres où se sont installées environ 60 familles ultra-orthodoxes en 2015, a éclaté dimanche dans la nuit, a fait savoir Essex Live.

C’était la première nuit de Hanoukka, une fête marquée par l’allumage de bougies pendant huit jours, chaque soir. Les membres de la communauté qui utilisaient le bâtiment – qui était autrefois une école publique – ne se trouvaient pas dans le complexe à ce moment-là car ils célébraient Hanoukka dans la maison d’un rabbin, a indiqué le reportage.

Ce complexe de 1 000 mètres-carrés, qui accueillait un commerce de proximité, des salles de réception et de multiples classes, était recouvert de tuiles en polystyrène qui sont largement considérées comme susceptibles de provoquer un incendie.

Les membres de la communauté de Canvey Island occupent des habitations de l’autre côté de la rue, face à la yeshiva et au centre communautaire. Ils avaient quitté Stamford Hill et d’autres secteurs de Londres en raison des prix croissants de l’immobilier et s’étaient établis dans le village.

Les autorités enquêtent sur l’origine du sinistre.

Depuis son emménagement dans le secteur, la communauté a fait face à un certain nombre de cas d’antisémitisme mineurs et non-violents mais les relations des ultra-orthodoxes avec la majorité non-juive sont majoritairement cordiales et les Juifs peuvent se promener à Canvey Island sans craindre d’être harcelés ou de subir des comportements déplaisants, a dit le chef de la sécurité de la communauté, Jacob Gross, à JTA au début du mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...