Rechercher

Une zone du mont Hermon enfin reconnue comme réserve naturelle

La décision a été approuvée par Tsahal après une logue opposition ; le Hermon abrite de nombreuses espèces de faune et de flore

Un chacal vu sur le Mont Hermon en 2021. (Dafna Ben Nun)
Un chacal vu sur le Mont Hermon en 2021. (Dafna Ben Nun)

Une zone de 85 000 dunams du mont Hermon sur le plateau du Golan est officiellement reconnue comme une réserve naturelle après que Tsahal a approuvé la décision, mettant un terme à des années d’opposition.

Culminant à 2 814 mètres, ce point du pays est caractérisé par des prairies alpines et des vallées montagnardes, et est couvert de neige, dont une partie ne disparaît qu’en été.

Le Hermon abrite de grands mammifères tels que des loups, des chacals et des cochons sauvages, ainsi que des espèces rares en Israël, comme le campagnol des neiges européen.

Il abrite également de nombreuses espèces de plantes, dont des arbres et des orchidées que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...