Rechercher

USA: Des affiches et des tags antisémites découverts sur un mémorial de la Shoah

La police américaine avait prévu de renforcer les patrouilles durant Yom Kippour et le gouverneur a condamné cet "acte haineux"

Le jardin du souvenir de la Shoah à White Plains, New York. (Page Facebook du Gouvernement du comté de Westchester)
Le jardin du souvenir de la Shoah à White Plains, New York. (Page Facebook du Gouvernement du comté de Westchester)

Des stickers et de tags décrits comme haineux et antisémites ont été découverts sur un mémorial de la Shoah à White Plains, à New York, à la veille de Yom Kippour.

Mardi, des stickers et des affiches ont été trouvés dans le Jardin du Souvenir de la Shoah. Des tags décrits comme étant antisémites ont été découverts sur une pancarte devant le jardin et à l’intérieur du parc, a également annoncé ABC7.

Le Jardin du Souvenir, créé par l’Holocaust and Human Rights Education Center, a été ouvert en 1992.

Dans un communiqué, le gouverneur de New York Andrew Cuomo a déclaré qu’il avait chargé la Brigade des crimes racistes de l’Etat d’aider les autorités locales à mener une enquête sur ce qu’il a qualifié « d’acte de haine ».

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, prend la parole lors d’un rassemblement des syndicats de la santé au Madison Square Garden, le 21 février 2018, à New York. (Drew Angerer / Getty Images / via JTA)

« En ce jour de pardon, je m’associe à la communauté juive de New York en mémoire des vies perdues et je prie pour l’amour, la paix et la compréhension mutuelle. La haine n’a aucune place dans cet Etat », a-t-il déclaré dans un communiqué.

George Latimer, le préfet du comté de Westchester, a déclaré dans un communiqué que la police du comté « menait activement l’enquête et étudiait les caméras de vidéo surveillance sur zone ».

« Nous sommes furieux de cet acte et nous avons le cœur brisé que des individus puissent viser des membres de notre communauté en ce jour le plus solennel de leur tradition, a déclaré Latimer. Nous, en tant que comté, personnes de toutes religions, nous nous dressions avec nos frères et sœurs juifs aujourd’hui et toujours ».

Le comté va renforcer les patrouilles de police dans le sillage de l’incident. Les stickers et les graffiti ont rapidement été nettoyés.

Le comté a annoncé une veillée de prière inter-religieuse au mémorial de la Shoah jeudi à midi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...