Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

USA : Des néo-nazis harcèlent des fidèles devant des synagogues en Géorgie

Des suprémacistes blancs organisent des "cascades" antisémites dans plusieurs régions du sud de l'État, notamment en brandissant des drapeaux à croix gammée devant le centre Habad

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Illustration : Un tatouage néo-nazi lors d'un rassemblement à Newnan, en Géorgie, le 21 avril 2018. (Crédit : AP Photo/David Goldman)
Illustration : Un tatouage néo-nazi lors d'un rassemblement à Newnan, en Géorgie, le 21 avril 2018. (Crédit : AP Photo/David Goldman)

Des néo-nazis se sont rassemblés devant deux synagogues et ont distribué des tracts antisémites dans un quartier résidentiel de l’État de Géorgie au cours du week-end. Cet incident s’inscrit dans le cadre d’une campagne de harcèlement menée par des suprémacistes blancs, dans un contexte de recrudescence des activités anti-juives de l’extrême droite aux États-Unis au cours des dernières années.

Les extrémistes venaient apparemment de l’extérieur des communautés qu’ils ont ciblées, selon les dirigeants locaux, et ont mené des campagnes de haine similaires dans d’autres États également.

Samedi après-midi, une dizaine de personnes portant des bannières nazies flanquées de croix gammées ont affronté des fidèles à l’extérieur d’un centre Habad près d’East Cobb, au nord d’Atlanta.

Le centre Habad de Cobb a déclaré qu’il collaborait avec les autorités locales et la police à la suite de l’incident. Il a toutefois souligné qu’aucune menace ne pesait sur la communauté juive.

« Ces individus ne représentent pas les sentiments des citoyens d’East Cobb », a déclaré le centre Habad. « Profitons de cet incident malheureux pour intensifier les actes de bienveillance et de générosité, la fierté juive et un plus grand engagement juif ».

Vendredi, des suprémacistes blancs se sont rassemblés devant le Temple Beth Israel à Macon, en Géorgie, dans le centre de l’État.

Le rabbin de la synagogue, Elizabeth Bahar, a déclaré dans un communiqué qu’elle était en contact avec les dirigeants de la communauté juive et que la synagogue prendrait des mesures pour assurer la sécurité.

« En ce moment d’obscurité, efforçons-nous de mettre en évidence la lumière et la chaleur que le Shabbat peut apporter, alors que nous nous réunissons pour réaffirmer les valeurs qui nous définissent comme une congrégation juive chaleureuse, accueillante et aimante », a-t-elle déclaré.

This happened tonight in East Cobb in front of the Chabad on Lower Roswell. I will never understand WHY someone’s religion matters so much to anyone to spew such hatred. #heartbreaking #spreadlovenothate

Posted by Jennifer Caron Derrick on Saturday, June 24, 2023

La synagogue a organisé un événement de solidarité samedi en réponse au harcèlement. Plusieurs centaines de personnes venues de toute la ville se sont rassemblées pour manifester leur soutien à la communauté juive, ont rapporté les médias locaux.

Plus tôt dans la journée de vendredi, dans la ville de Warner Robins, près de Macon, des « paquets antisémites » ont été distribués dans une zone résidentielle, selon la police.

Ces paquets étaient similaires aux messages antisémites qui ont été distribués à plusieurs reprises dans des villes des États-Unis ces dernières années, a déclaré la police. Ils véhiculent des théories de conspiration antisémites liant les Juifs à l’apparition du COVID-19, à l’immigration, à l’avortement et à d’autres questions.

Les néo-nazis présents au centre Habad du comté de Cobb brandissaient des pancartes similaires.

La branche régionale de l’Anti-Defamation League (ADL) a déclaré que les incidents étaient le fait d’un petit groupe de suprémacistes blancs « qui se lançaient dans leur dernier coup d’éclat antisémite ».

Les actes antisémites ont été sévèrement condamnés par les dirigeants de l’État de Géorgie.

« Cette haine et cet antisémitisme n’ont absolument pas leur place dans notre État. Je partage l’indignation suscitée par cet acte honteux et je me joins à tous les Géorgiens pour le condamner », a déclaré le gouverneur Brian Kemp.

Selon l’ADL, l’antisémitisme est en hausse aux États-Unis depuis quelques années.

En 2022, 3 697 incidents antisémites ont été signalés aux États-Unis, un record, selon le décompte annuel de l’association.

Les incidents liés à la propagande antisémite de la suprématie blanche ont doublé l’année dernière pour atteindre 852.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.