Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

USA : « La haine ne gagnera pas », dit le rabbin de la synagogue cible d’une attaque

Les élèves de la synagogue Ner Tamid sont retournés en classe le lendemain d'un jet de cocktail Molotov alors que les forces de l'ordre recherchent un suspect

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des images de vidéosurveillance montrent un homme masqué lançant un cocktail Molotov sur la synagogue Ner Tamid dans le New Jersey le 29 janvier 2023. (Crédit : Département de police de Bloomfield)
Des images de vidéosurveillance montrent un homme masqué lançant un cocktail Molotov sur la synagogue Ner Tamid dans le New Jersey le 29 janvier 2023. (Crédit : Département de police de Bloomfield)

Une synagogue du New Jersey, qui a été visée par un cocktail Molotov, a repris ses activités quotidiennes lundi, alors que les forces de l’ordre recherchent l’agresseur présumé antisémite.

La synagogue Ner Tamid, située dans la ville de Bloomfield, a annulé tous les événements et les cours dimanche après l’attaque, afin d’aider les forces de l’ordre à intervenir. L’incident n’a pas fait de blessés ni de dégâts.

« La journée d’aujourd’hui est un peu lourde, comme on peut s’y attendre, mais j’ai été réconforté de voir que notre bâtiment est à nouveau rempli d’enfants en train d’apprendre », a déclaré lundi le rabbin Marc Katz, de la congrégation Ner Tamid. « D’après ce que je constate, les gens ne vont pas laisser cela les effrayer et les empêcher d’éduquer leurs enfants, de trouver un lien spirituel, de trouver une communauté. »

La synagogue a commencé à investir dans des mesures de sécurité après le rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville en 2017, a déclaré Katz au Times of Israel. La congrégation a reçu une subvention de la Sécurité intérieure, a engagé des consultants, créé des plans d’urgence et formé le personnel.

La porte renforcée de la synagogue a bloqué le cocktail Molotov et les caméras de surveillance ont filmé le suspect, facilitant ainsi la recherche des forces de l’ordre. Katz a déclaré que la synagogue ne modifiera probablement pas ses mesures de sécurité après cet incident, car la congrégation est déjà bien protégée.

Il a déclaré qu’il y avait eu des incidents récents d’antisémitisme dans la région, notamment des croix gammées dessinées sur des terrains de jeux et des bureaux d’école.

« Il y a une éthique générale de la haine. Mais en général, ce que je dirais, c’est que je reste fondamentalement convaincu que la majorité des gens sont des alliés et que toute haine que nous voyons est le fait d’acteurs isolés ou de très petits groupes qui se sentent enhardis dans ce climat », a déclaré Katz.

Il a remercié ses homologues religieux et les dirigeants politiques pour le « déluge de soutien » après l’attaque.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.