USA : manifestation anti-Israël à l’université Brown
Rechercher

USA : manifestation anti-Israël à l’université Brown

Des manifestants pro BDS ont lancé des flyers sur des étudiants qui entreront à l'université l'année prochaine

Des étudiants de Brown Université accueillent les nouveaux étudiants 2019. (Crédit : Brown Université)
Des étudiants de Brown Université accueillent les nouveaux étudiants 2019. (Crédit : Brown Université)

Des manifestants de l’université Brown, dans le nord-est des États-Unis, qui soutiennent le mouvement de boycott d’Israël ont interrompu la cérémonie d’accueil pour les nouveaux étudiants de l’année prochaine, en lançant notamment des flyers sur les participants depuis un balcon de l’auditorium.

Les membres de la promotion 2023 venaient tout juste de finir de visionner une vidéo promotionnelle de l’université, dans le cadre de l’événement une Journée à l’Université Hill dimanche, quand des manifestants ont commencé à scander « les étudiants de Brown ont voté pour le boycott. Provost Locke : et maintenant ? Mettez un terme à notre complicité maintenant », a annoncé le journal étudiant le Brown Daily Herald.

Les manifestants ont lancé des flyers décrivant le groupe Brown Boycott et sa mission. Une vidéo de la manifestation a été publiée sur leur page Facebook.

En mars, des étudiants en licence de Brown ont voté en faveur d’un référendum au sujet du boycott d’Israël par une marge supérieure à 2-1.

Christina Paxson, au centre, président de Brown Université. (Crédit Brown Université)

Christina Paxson, la présidente de l’université Brown, a affirmé qu’elle ne donnerait pas de suite au référendum, déclarant que l’université n’allait pas suivre le mouvement BDS contre Israël.

La mesure non-contraignante proposait d’ »identifier et d’arrêter de travailler avec les entreprises qui profitent des violations israéliennes des droits humains » et accusait l’université de soutenir de actions qui « incitent à des violations des droits de l’homme » à cause de sa coopération avec Israël ou des entreprises qui travaillent avec Israël.

« La faculté de Brown n’est pas un instrument politique que l’on peut utiliser pour exprimer des opinions sur des questions sociales et politiques, tout particulièrement des opinions sur lesquelles des personnes très intelligentes et réfléchies sont en fort désaccord ».

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...