Virus/Antisémitisme : un groupe juif allemand lutte contre la théorie du complot
Rechercher

Virus/Antisémitisme : un groupe juif allemand lutte contre la théorie du complot

Le groupe Values Initiative affirme que des manifestants anti-confinement accusent les Juifs de comploter pour "assujettir l'humanité" et comparent confinement et Shoah

Un manifestant porte une pancarte avec l'inscription "Nous voulons retrouver notre vie" lors d'une manifestation à Stuttgart, en Allemagne, contre les restrictions sanitaires liées au coronavirus, le 9 mai 2020. (Crédit : Sebastian Gollnow/alliance de photos via Getty Images via JTA)
Un manifestant porte une pancarte avec l'inscription "Nous voulons retrouver notre vie" lors d'une manifestation à Stuttgart, en Allemagne, contre les restrictions sanitaires liées au coronavirus, le 9 mai 2020. (Crédit : Sebastian Gollnow/alliance de photos via Getty Images via JTA)

JTA – Un groupe juif en Allemagne a exhorté lundi les autorités locales et les médias à aider à prévenir la propagation des théories conspirationnistes qui blâment les Juifs pour la pandémie de coronavirus.

De nombreuses théories du complot sont apparues pour protester contre les mesures de confinement imposées par le gouvernement allemand pour endiguer la propagation du virus.

Selon certaines de ces théories, « les peuples de la terre doivent être soumis à un gouvernement mondial prétendument autoritaire, supranational (principalement juif), dont le but est d’assujettir l’humanité », a déclaré l’ONG berlinoise Values Initiative – Jewish German Positions dans un communiqué.

Les manifestants de droite exploitent les inquiétudes suscitées par la pandémie pour répandre sur Internet des théories de conspiration antisémites et d’autres prêches d’extrême droite, a déclaré lundi aux journalistes Josef Schuster, chef du Conseil central des Juifs d’Allemagne.

Mais lors des récentes « manifestations sanitaires », au cours desquelles des milliers de personnes dans plusieurs villes allemandes ont protesté contre les restrictions liées au virus, certains ont comparé le confinement à la Shoah.

À Berlin, un manifestant a été photographié portant un brassard avec une étoile jaune sur laquelle figurait le mot allemand « Jude » [Juif] insinuant que les mesures de confinement imposées pour des raisons de santé publique s’apparentaient à la persécution des Juifs à l’époque nazie.

Dans sa déclaration, l’organisation apolitique Values Initiative a proposé de créer des ressources pour aider les citoyens à se tenir informés des faits de santé publique.

« Les infographies publiées à ce jour par le gouvernement fédéral sont un premier pas expérimental dans la bonne direction », selon la déclaration. Le site web du ministère allemand de la Santé propose une rubrique d’information fournie sur le nouveau coronavirus, en allemand et en anglais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...